Circulation - Déplacements

Rodez : désengorger la circulation sur la rocade

  • L’itinéraire entre Rodez et le Causse comtal a vocation à diviser par deux le trafic au sortir de Rodez.
    L’itinéraire entre Rodez et le Causse comtal a vocation à diviser par deux le trafic au sortir de Rodez. Archive : JAT - Archive : JAT
Publié le / Modifié le S'abonner
Après l’avoir longtemps évoqué, le barreau de Saint-Mayme dont la réalisation devrait fluidifier la circulation aux abords de Rodez, est en passe de devenir réalité.

Jean-François Galliard et les élus des communes concernées par le tracé du barreau de Saint-Mayme étaient récemment sur le chantier pour un point d’étape. L’ouverture de la route est prévue pour fin 2020. À l’heure actuelle, la sortie Nord de Rodez, en direction du causse comtal, voit passer quelque 24 000 véhicules chaque jour et constitue l’un des points de blocage les plus importants du département. « Le Département est concerné par cet ouvrage, qui est un tout et partie d’un tout », devait ainsi expliquer le président du conseil départemental Jean-François Galliard. Long de 7,5 km et entièrement financé par le Département pour un coût de 25 M€, l’itinéraire entre Rodez et le Causse comtal a vocation à diviser par deux le trafic au sortir de Rodez pour, sur cette section qualifiée d’accidentogène, faciliter l’accès au nord du département.

500 000 m3 de remblais

Le barreau de Saint-Mayme représente un tiers de la longueur du tracé Rodez-Laissac. Depuis 2011, le Département a une délégation de maîtrise d’ouvrage de l’État et, à ce titre, a mené les études de projet et réalisé cette première tranche de travaux. Les travaux préparatoires, lancés en septembre 2016, sont aujourd’hui quasi terminés. Quatre ouvrages d’art sont terminés, il en reste six à réaliser, pour lesquels les appels d’offres ont été lancés récemment. Entre Sébazac et le Causse comtal, de nouveaux gros travaux de terrassements vont démarrer pour un volume de près de 500 000 m3 (fin prévue au printemps 2019), pis, les ouvriers s’attelleront à la chaussée et aux équipements de sécurité. Le tronçon devrait, selon les prévisions du Département, être ouvert à la circulation au dernier trimestre 2020. Pour mémoire, en 1997, le projet de mise à 2X2 voies entre Albi et l’A75, à Sévérac-le-Château, avait été déclaré d’utilité publique et l’État a acquis la totalité des emprises foncières. La section Saint-Jean - La Mothe est en service depuis juillet 2015, la section Les Molinières - Marengo devrait être opérationnelle pour début 2020 ; celle entre Marengo et La Mothe en 2022.
Le problème réside dans le fait que pour le reste de l’itinéraire, en l’occurrence celui concernant la portion entre Rodez et l’A75, aucun financement n’est à ce jour inscrit du côté de l’État.

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Rodez

799 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Prestation de qualité sur l[...]

471 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Un sas d'entrée avec placard[...]

759 €

RODEZ : Appartement de type 5 spacieux situé à deux pas du centre ville au[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir