Faits divers

Ambeyrac : huit personnes victimes du monoxyde de carbone

  • Les faits se sont produits dans un gîte rural, à Camboulan, village de la commune d'Ambeyrac située aux portes du Lot.
    Les faits se sont produits dans un gîte rural, à Camboulan, village de la commune d'Ambeyrac située aux portes du Lot. DR -
Publié le / Modifié le S'abonner
Les huit victimes, secourues par les sapeurs-pompiers de Villefranche-de Rouergue et de Capdenac-Gare ont été hospitalisées à Villefranche-de-Rouergue.

On a frôlé le drame, lundi soir, à Ambeyrac. Pour ces fêtes de fin d’année, vingt-quatre personnes, originaires des régions toulousaines et lyonnaises, étaient accueillies dans un gîte rural, à Camboulan, village de cette commune du Villefranchois située aux portes du Lot.

Présentant des nausées et ressentant des maux de tête, elles alertent les services de santé d’urgence. Sept sapeurs pompiers et le médecin du centre de secours de Capdenac-Gare sont envoyés sur les lieux, où ils sont rejoints par trois autres sapeurs pompiers du centre de Villefranche-de-Rouergue. Ils font souffler les occupants du gîte et constatent qu’ils sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone.

Dans le groupe sont présents six enfants, âgés de huit mois à huit ans et demi. Ils sont aussitôt évacués, ainsi que deux adultes, avec deux ambulances, sur le centre hospitalier de Villefranche-de-Rouergue. Les huit victimes de cette intoxication ne présentaient toutefois pas un taux de monoxyde de carbone élevé, le gîte ayant été aéré dans l’après-midi.

La veille au soir, le groupe avait fait une flambée dans la cheminée à foyer ouvert de la demeure. C’est cette cheminée qui aurait causé le dégagement du monoxyde de carbone.

Réagir