Football

Coupe de France féminine (16es de finale) : Lyon, un match de préparation pour Rodez ?

Abonnés
  • Reprise très costaude pour les Rafettes face à Lyon.
    Reprise très costaude pour les Rafettes face à Lyon. Archives JLB - Archives JLB
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Opposées à l’OL ce samedi après-midi (16 heures) à Paul-Lignon,  les Ruthénoises retrouvent le terrain pour un match qui s’annonce plus que corsé.

Il est de ces tirages au sort de coupe de France dont on se passerait bien. Et dans le genre, les Rafettes ont touché le gros lot.

Pour leur entrée en lice lors de ces 16es de finale de la coupe aux grandes oreilles, ce samedi à 16 heures à Paul-Lignon, les protégées de Sabrina Viguier affronteront Lyon, rien que ça. L’équipe en tête du championnat de France, invaincue et qui a remporté l’épreuve six fois sur les sept dernières années, laissant seulement le PSG brandir le trophée l’an dernier. Autant dire que les chances sont minces pour Viguier même si elle y croit : "Évidemment qu’on a nos chances. On est la seule équipe à avoir réussi à faire douter les Lyonnaises sur un match au cours de cette saison (pour une défaite 2-0 en D1, NDLR), il faudra donc être capables de renouveler cette performance et de pourquoi pas créer l’exploit puisque nous sommes capables du meilleur comme du pire !"

Alors oui, les Rafettes peuvent en effet faire douter les Lyonnaises. Mais en étant un peu raisonnable, on peut se dire aussi que les chances sont minces et là un autre enjeu se présente : le calendrier. En effet, la coupe de France a aussi un avantage pour qui voit plusieurs tours se présenter : combler les trous d’un calendrier de championnat bien creux dans cette deuxième partie de saison. Exemple : le match suivant le déplacement à Lyon le 12 janvier (21 h) se jouera contre Guingamp… trois semaines plus tard !

Dur de garder de la concentration et de l’envie ? Pas forcément pour Déborah Garcia, gardienne du Raf : "On va jouer des matches amicaux contre des équipes de notre niveau pendant ces temps morts. D’autant plus que l’on s’entraîne bien et que l’on n’a pas la pression. Les deux dernières victoires (contre Lille 1-0 et le Paris FC, 1-0 NDLR) ont montré que nous avions un groupe très solide."

Parce que, plus que la Coupe, l’avenir des Rafettes à court terme se jouera en effet sur ce championnat. Toujours lanterne rouge, les sang et or ont cependant repris espoir en enchaînant deux victoires, les premières de la saison, et ne sont plus qu’à trois points du premier non relégable, Lille. Autant dire que les huit derniers matches à venir auront largement plus de valeur qu’un "résultat" contre l’OL.   

Mercato : rien à signaler

Interrogée sur l’ouverture du marché des transferts et les opportunités qu’il présente, l’entraîneur Sabrina Viguier a été directe : "Il n’y aura pas de renfort pour le moment. C’est compliqué de faire venir quelqu’un vu notre situation. Prendre une joueuse du niveau du groupe ne nous intéresse pas et une joueuse d’un niveau supérieur ne viendra pas. Nous avons suffisamment d’ambition et de mental chez les filles présentes pour terminer la saison."

Voilà qui a le mérite d’être clair.

L'immobilier à Rodez

345000 €

Immeuble composé : Garages + terrain sur l'arrière 2 garages individuels (e[...]

298000 €

RODEZ : investissement locatif rare. Immeuble situé sur le tour de ville, d[...]

119300 €

Dans une résidence située à quelques pas de tous les commerces du centre d[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir