Saint-Hubert

Les chasseurs préparent leur soirée sanglier

Abonnés
  • Les chasseurs de la Saint-Hubert se sont retrouvés au gîte des Pesquiés pour mettre au point leur soirée sanglier du 2 février.
    Les chasseurs de la Saint-Hubert se sont retrouvés au gîte des Pesquiés pour mettre au point leur soirée sanglier du 2 février.
  • Les chasseurs de la Saint-Hubert se sont retrouvés au gîte des Pesquiés pour mettre au point leur soirée sanglier du 2 février.
    Les chasseurs de la Saint-Hubert se sont retrouvés au gîte des Pesquiés pour mettre au point leur soirée sanglier du 2 février.
Publié le / Modifié le S'abonner

Ce dernier vendredi, l’équipe organisatrice de la soirée sanglier s’est réunie au gîte des Pesquiés pour mettre au point les modalités. Cette soirée de la Saint-Hubert reste incontournable. Elle se tiendra à la salle des fêtes de Treize-Pierres, samedi 2 février, à partir de 20 heures. Le sanglier sera présent dans tous les plats : pâté dans l’assiette gourmande, civet, saucisse grillée.

Comme l’an passé, l’animation de la soirée a été confiée à l’orchestre de Véronique Pomiès.

La classique tombola comprendra de nombreux lots dont, bien sûr, du gibier. Et un lot surprise, qui est annoncé exceptionnel. La participation est fixée à 20 € pour les adultes, 9 € pour les enfants de 7 à 10 ans, gratuit pour les moins de 7 ans.

Pour une bonne organisation, il est demandé de réserver sa place au plus tôt, avant le 30 janvier, dernier délai.

Les inscriptions sont prises par Jean-P. Laumond au 05 65 45 76 83 (HR) ou 06 06 28 50 32 79, et A. Alet au 05 65 45 01 98 (HR) ou 06 07 19 77 13.

Paul Durand vient de s’éteindre à l’âge de 88 ans. Cet enfant de Verfeil-sur-Seye a eu une carrière professionnelle particulièrement riche. D’abord chef de secteur du paysannat à Madagascar, puis ingénieur à la chambre d’agriculture à Villefranche, enfin directeur de la rédaction de l’hebdomadaire professionnel agricole aveyronnais "La Volonté paysanne". De son séjour à Madagascar, Paul Durand avait gardé le souci constant d’aider ce peuple. En devenant responsable des actions internationales du Secours populaire de l’Aveyron, il a pu contribuer à son désir avec un soutien fort apporté à l’association Les Enfants de Madagascar, qui œuvre à l’éducation des jeunes Malgaches. Ses responsables viennent régulièrement chez Paul et Jeannette Durand, chemin de la Boudoumie, rendre compte de leur action.

À la retraite, le journaliste avait gardé une plume alerte. Il avait ainsi fait publier "Sept paraboles paysannes", un livre dans lequel il délivrait un message d’espoir aux jeunes. "Vous avez tous les outils pour mettre une sève nouvelle sur vos racines", leur disait-il.

Les obsèques de Paul Durand seront célébrées demain jeudi 10 janvier, à 14 h 30, en la collégiale de Villefranche.

Paul Durand n’est plus

L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

143000 €

Sur les hauteurs de Villefranche de Rouergue, maison des années 1970 d'une [...]

210000 €

Un air de campagne, à 5min du centre ville, maison de 161 m² entierèment ré[...]

99000 €

Dans un quartier calme, maison de ville de 89 m² avec 2 entrées. Une donnan[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir