Basket

Où en sont les Aveyronnais avant la reprise ?

  • L’équipe des Serènes  évolue en R3F.
    L’équipe des Serènes évolue en R3F. repro CPA - repro CPA
  • Le duel entre l’Alba et Rodez avait tourné en faveur du premier cet automne (73-65).
    Le duel entre l’Alba et Rodez avait tourné en faveur du premier cet automne (73-65). Repro CPA - Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Alors que les différents championnats régionaux, hommes et dames, reprennent leur droit ce week-end, tour d’horizon des onze équipes aveyronnaises engagées.

À quasiment mi-parcours, la délégation des équipes aveyronnaises évoluant en championnat régional affiche un ratio très positif, tant chez les hommes que chez les femmes, les Aveyronnais occupant trois premières places sur six possibles, six premières parties de tableau, pour seulement deux équipes inquiétées par une potentielle relégation.

MESSIEURS

Prénational (R1). Relégué de N3, et ayant perdu une bonne partie de ses joueurs cadres, le BB Villefranchois et son nouveau président, Corentin D’Ambrosio, lui-même joueur de l’équipe première, se sont très vite concentrés sur l’objectif du maintien. Malgré l’arrivée en provenance de Rodez, de l’entraîneur-joueur Vincent Da Silva, l’effectif villefranchois paraît court et très fragile pour supporter l’intensité et la durée du championnat Prénational (26 matches). Néanmoins, les BéBévistes montrent depuis le début de saison que leur expérience de la N3 compte, et le trio Adam-Da Silva-D’Ambrosio a fait des merveilles pour décrocher de beaux succès contre Castéra (5e) ou encore Pamiers (6e), qui permettent au BBV de rester juste devant de la zone de relégation, à la 11e place (4v-6d). Le premier match de 2019 sera très important, avec un déplacement samedi (21 h) à Caraman (12e, 3-8).

R2. L’Alba est première (9-1), Rodez deuxième (8-2). C’est le match dans le match pour les deux Aveyronnais qui occupent brillamment la tête de la poule B Pyrénées. La rencontre aller entre les deux formations, chez l’Alba dans la petite salle capdenacoise devant plus de 400 personnes, avait donné lieu à un bel évènement pour le basket aveyronnais, et s’était soldée par une victoire locale 73-65.

Directement promu de D1 à R2 après son basculement vers le secteur méditerranéen de l’Occitanie, Millau surprend ses nouveaux adversaires et s’impose à la quatrième place de sa poule avec un bilan flatteur de 7v-3d. La lourde défaite lors du premier match, 58-109 contre Lunel, laissait pourtant craindre le pire, mais Lunel a ensuite confirmé sa domination totale sur la poule, tandis que les Millavois et leur nouveau coach, Olivier Azzara, se sont rassuré lors des confrontations suivantes. Avec un Manu Bosc revenu aux affaires, les "gantiers" se prennent même à rêver de play-off. Ils recevront dès la reprise, Vergèze, l’un de leurs concurrents directs pour l’accession au podium, avec Castelnau II et St-Gely II.

R3. En mode avion de chasse, on ne voit pas très bien ce qui pourrait désormais barrer la route d’Olemps pour accéder à la R2. Premiers invaincus avec 10 victoires, déjà deux succès d’avance sur les deuxième et troisième, ajouté à un goal-average particuliers largement favorable (+21) sur Carmaux et (+14) sur Moissac II, les Olympiens ont déjà un pied en R2. L’histoire est plus compliquée pour le promu rignacois (10e, 2-10). Les jeunes joueurs du président Xavier Blazy arrivent à rivaliser avec leurs adversaires mais sans parvenir à faire la différence. Avec déjà deux victoires de retard sur le premier non-relégable, ils auront besoin de réaliser quelques performances très vite pour espérer s’en sortir.

DAMES

Prénational (R1). Le classement peut-être totalement chamboulé d’une journée à l’autre tant il est serré, mais en attendant le prochain match, c’est bien la CTC Rodez Agglo qui occupe le haut du panier. Les protégées de Nicolas Flottes profitent d’un goal-average favorable pour passer devant les trois autres ex æquo : Caraman, OTB et Ossun. Elles rentreront directement dans le vif du sujet dès la reprise, avec deux déplacements à Caraman, puis à Ossun. Deux gros tests en perspective.

R2. Décimé par les blessures de genoux ces deux dernières saisons, l’effectif rignacois amenuisé causait quelques craintes aux dirigeants dans la perspective du maintien. Mais ils ont finalement été très vite rassurés, et le bilan équilibré à mi-parcours (5e, 5-4), laisse imaginer un maintien plutôt rapide pour les Rignacoises.

R3. BC des Lacs (2e, 7-2), CTC Rodez Agglo II (4e, 6-3) et les Serènes de Lunac (5e, 5-4), représentent bien l’Aveyron dans cette division. Tout juste remontées de D1, les filles des Lacs se sont positionnées comme candidates à la montée. Défaites 58-62 lors du premier match à domicile contre le leader Castres, elles se rendront dans le Tarn dimanche avec la possibilité de s’emparer de la première place en cas de victoire de plus de quatre points. Les réservistes de la CTC Rodez Agglo, coachées par Lionel Lapeyre, sont en embuscade pour l’accession aux play-offs. Leur dernière victoire contre Castres, dont c’est l’unique défaite, leur a permis de se démarquer du milieu de tableau. Elles auront l’opportunité de prendre la troisième place qualificative, le 20 janvier lors de la réception de St-Orens (3e, 6-3).

Enfin les Serènes ont réussi un joli coup d’éclat contre BC des Lacs (53-50), et un mois de décembre parfait, avec trois victoires consécutives contre des concurrentes directes au maintien. Cinquièmes, les filles de Teddy Sokambi ne sont néanmoins pas encore sorties d’affaire, et pourraient attendre fin mars – début avril pour être définitivement fixées sur leur sort.

L'immobilier à Rodez

95000 €

Rodez, quartier du Faubourg, appartement T3 avec cave et garage comprenant[...]

119300 €

Dans une résidence située à quelques pas de tous les commerces du centre d[...]

540 €

Dans le centre ville de RODEZ, a proximité immédiate des commerces et des t[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir