Nutrition

Bien manger pour mieux cicatriser

  • Bien manger pour mieux cicatriser
    Bien manger pour mieux cicatriser
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

On le sait, la santé passe par le contenu de l’assiette. Mais notre alimentation a parfois un impact inattendu sur notre corps. Ainsi, ce que nous mangeons participe aussi au processus de cicatrisation.

La cicatrisation est un processus parfois long. Trois étapes composent ce phénomène : la phase inflammatoire (la peau gonfle, chauffe…), la formation du nouveau tissus et la maturation de ces derniers. Ce processus est influencé par de nombreux facteurs. L’alimentation en est un. A condition de privilégier les bons aliments.

Commençons par les protéines. En fait, une carence en protéines affecte toutes les phases de la cicatrisation. En outre, certains acides aminés, comme l’arginine, protègent contre l’infection. Vous en trouverez dans les viandes, les produits de la mer, les œufs, le tofu, les légumes secs ou encore les laitages.

De leur côté, les glucides complets sont indispensables en raison de leur apport en énergie, nécessaire pour combattre l’inflammation. Tournez-vous vers les céréales ou les légumes secs. De leur côté, certains lipides sont riches en vitamine E et oméga 3 et 6. Ces derniers participent à la formation des cellules de la peau et améliorent sa qualité. Privilégiez l’huile de colza, mais aussi les amandes, le jaune les poissons gras…

Ne boudez pas non plus la vitamine C, réputée pour jouer un rôle dans la synthèse du collagène, donc dans la cicatrisation. Et bien entendu l’eau, qui préserve l’élasticité et la qualité de la peau.

Quels aliments éviter ?

S’il y a des aliments à privilégier, il y en a donc à zapper. Un récent travail a ainsi mis en avant le fait que le sucre et le lait écrémé augmentent la production d’insuline, provoquant une inflammation qui allonge le temps de cicatrisation. De leur côté, certaines épices consommées en excès comme le gingembre ou le curcuma, empêchent le sang de coaguler. Un peu gênant pour la cicatrisation.

Réagir