Voeux

Decazeville : près de 8 M€ injectés dans l’économie locale en 2019

Abonnés
  • Le public a répondu présent.
    Le public a répondu présent. CPA - CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Temps de rassemblement et d’échange, les traditionnels vœux du Nouvel an de François Marty, le maire de Decazeville, ont été prononcés au Laminoir, devant un large public.
 

 

Entouré par une belle brochette d’élus locaux, les maires de l’intercommunalité, la sous-préfète Pascale Rodrigo, la députée Anne Blanc et le conseiller départemental Christian Tieulié, François Marty a ouvert le bal des remerciements à « tous ceux qui contribuent au mieux vivre ensemble ». Avant d’entrer dans le vif du sujet : l’économie, « un domaine capital pour notre territoire ».
Saluant la première année de management de la SAM par le groupe Jinjang, l’élu a mis en exergue « les belles perspectives d’emplois de la Snam et les espoirs liés au groupe Carrier via la création, en cours, d’une usine vouée à la production de 5 tonnes d’aligot par jour, ou les projets immobiliers de création de 32 logements au parc Tourtonde, et celui de requalification de l’hôtel de France en une résidence senior dont le permis de construire sera déposé au cours de ce trimestre ». Du concret, même si des interrogations persistent, notamment sur la longue attente autour des projets de la zone du Centre qui pénalise la dynamique commerciale, « il s’agit là de plus de 16 M€ d’investissements portés par CFA et Super U », a-t-il annoncé, en nourrissant « l’espoir que les travaux démarrent cette année ».


Des chantiers et des projets


Second pilier de la mandature : l’attractivité du territoire avec des actions, « qui marqueront la ville pour des décennies », a annoncé François Marty, citant pour exemples les chantiers, menés à terme en 2018, des rues Lassalle et Miramont, et celui, en cours, de rénovation de la rue Cayrade, « projet phare en passe de se concrétiser d’ici la fin de l’année ». 2019 sera aussi celle de la mise en œuvre de la réhabilitation de la piscine municipale, des travaux d’extension et d’humanisation de Bellevue, et du traitement du Parcoville square Ségalat, soit près de 8 M€ injectés dans l’économie locale. La jeunesse, troisième axe majeur de la municipalité, bénéficie désormais d’un point d’accueil, « dans ce domaine, beaucoup reste à faire, comme la création d’un vrai centre de loisirs, la construction d’une nouvelle cantine à l’école Jean-Moulin, ou celle d’une maison des associations ». Reste des préoccupations majeures, « nous restons vigilants sur les dossiers de l’hôpital, des menaces qui pèsent sur le centre de dialyse, sur l’avenir du centre Afpa, et bien évidemment sur la baisse démographique ».

 

Gilets jaunes et opposants en marge

« Pas de violence, juste des doléances », c’est en commençant par cette phrase que Cathy Robert, la porte-parole des Gilets jaunes du Bassin, souhaitait s’exprimer dans la foulée des discours officiels lors des vœux du maire. Peine perdue pour la vingtaine de représentants du mouvement des Gilets jaunes qui, s’ils n’ont pas été autorisés à prendre la parole en public, ont malgré tout engagé la discussion avec Anne Blanc, députée de la circonscription, présente ce soir-là. « Nous ne sommes pas homophobes, ni racistes, et encore moins des casseurs, nous souhaitons juste présenter nos revendications majeures que sont la mise en place d’un référendum d’initiative citoyenne, la dissolution de l’Assemblé nationale, la revalorisation du Smic, des retraites et le retour de l’ISF ». Pour leur part, les opposants au projet Solena de traitement des ordures ménagères avaient déployé leurs banderoles juste devant l’entrée du Laminoir.
 

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Decazeville

91000 €

A VENDRE-Grande Maison avec appartement T2 (35m2) à rénover en rez de chaus[...]

143000 €

A VENDRE- Maison de ville avec garage,terrasse et cour.environ 120 m2 habi[...]

189000 €

A VENDRE- belle maison d'environ 105 m2 habitable,intérieur entièrement rén[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir