Vœux

Le député Stéphane Mazars à la rencontre de la population

  • Électeurs et élus étaient au rendez-vous.
    Électeurs et élus étaient au rendez-vous.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Après Saint-Amans-des-Côts et avant la région ruthénoise, le député était ce vendredi soir à Espalion pour la cérémonie des vœux.

C’est devant une salle bien garnie, avec beaucoup d’élus du secteur, que le député est d’abord venu dialoguer avec les électeurs de la première circonscription. L’occasion pour lui de dresser un rapide bilan de son activité pour l’année écoulée à l’assemblée nationale et en particulier au sein de la commission des lois dont il est un des vice-présidents.

Une année riche

La loi Collomb dite "loi asile et immigration" portant sur la réduction des délais d’instruction de la demande d’asile et le renforcement de la lutte contre l’immigration irrégulière aura été pour le député de l’Aveyron un moment fort de l’année législative de l’assemblée.

Celle dite "loi Agriculture Alimentation" pour une alimentation saine, durable et accessible à tous, tout en équilibrant des relations commerciales justes entre les producteurs (en particulier les agriculteurs) les transformateurs et les distributeurs ne l’aura pas été moins.

Ensuite la loi Pacte visant à simplifier la vie des entreprises, en particulier celles de taille modeste, mais aussi la loi Elan (dite loi logement) qui réforme le droit immobilier visant à faciliter la construction de nouveaux logements et à protéger les plus fragiles seront évoquées et expliquées.

Tout comme la loi pour simplifier les relations entre l’administration et les administrés.

Sans occulter aussi des sujets qui ont suscité des débats plus vifs au sein de l’Assemblée Nationale comme la réforme de la SNCF ou la loi travail. De nombreux sujets dont le député se fait l’avocat en rappelant que ces mesures étaient annoncées dans le programme de son parti, "on est au rendez-vous des promesses".

Les "gilets jaunes"

Le député ne pouvait occulter le grand mouvement social qui secoue le pays ces dernières semaines. Autant il comprend et entend les revendications de toute une tranche de la population, autant il dira n’avoir aucune compassion pour la minorité d’extrémistes qui se rassemble pour casser et agresser. C’est le ton grave qu’il rappellera la nécessité du respect des lois et des fondements des règles de la démocratie et des valeurs qui font notre République.

Pour conclure la soirée et avant un moment de convivialité le verre à la main, les questions de la salle permettront de préciser la position de l’élu sur le vote obligatoire, la comptabilisation à part des votes blancs, l’évolution du nombre d’élus, la possibilité de légiférer pour contrer la multiplication des fake news (fausses informations) sur les réseaux sociaux…

L'immobilier à Espalion

161000 €

Idéalement situé, proche du centre ville d'Espalion et à 200 mètres de la m[...]

540 €

Situé proche du centre ville, appartement lumineux de type 4 d'environ 80m2[...]

72300 €

Situé au dernier étage dans une résidence avec ascenseur, appartement de ty[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir