Vœux

La CCI de l'Aveyron dans l’action, la confiance et l’optimisme

  • Des vœux dynamiques pour la CCI, lundi soir à Rodez.
    Des vœux dynamiques pour la CCI, lundi soir à Rodez. CPA / CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
La chambre de commerce et d’industrie de l’Aveyron veut que, comme en 2018, la nouvelle année soit "en tous points remarquable"

L’année 2019 aura la lourde tâche de succéder aux douze mois précédents marqués par des records en tous les domaines, détaillés par Patricia Fontanié, directrice générale de la CCI. La chambre consulaire, compte bien poursuivre cette dynamique pour la période qui s’ouvre, sous un même leitmotiv : "Agir". C’est en tout cas la volonté forte exprimée ce lundi soir lors des vœux au personnel et aux 40 élus et 20 membres associés, réunis dans les locaux ruthénois. "Un bilan remarquable", donc porté par la formation : plus de mille apprenants sur les trois sites, plus de 600 jeunes en formation à Rodez, soit + 33 % (du jamais vu en quatre ans), 1,5 M€ de chiffre d’affaires "et la quasi-totalité des promotions qui sont complètes". Porté aussi par l’activité d’appui aux entreprises, avec de nombreuses actions lancées en collaboration avec les partenaires de la compagnie consulaire et une collecte "record" de la taxe d’apprentissage avec 1,253 M€ pour 2018. "Quelle belle année !, a conclu Patricia Fontanié en exhortant à nouveau ses équipes à "agir pour arrêter cette spirale de la décroissance, où investissement et recrutement ne sont plus possibles, à penser collectif, fonctionner en confiance les uns avec les autres".

Le coût des manifestations

Cette confiance, le président Dominique Costes l’a fait sienne malgré bien des écueils, liés "au climat difficile pour l’économie et les entreprises de notre pays. L’étude que nous avons réalisée a montré qu’en raison des manifestations de fin 2018, 75 % des entreprises ont connu une baisse de fréquentation, 69 % une baisse de chiffre d’affaires… Ce ne sera pas malheureusement sans conséquence". Si Dominique Costes assure comprendre le fond des tensions sociales, il "condamne fermement la forme que peuvent prendre certaines manifestations". Cela ne saurait remettre en question la volonté de la CCI d’aller de l’avant, assure-t-il. "Et 2019 sera l’an 1 de l’indispensable transformation de notre institution, malgré la baisse des ressources". En prenant appui sur le grand projet de construction de la nouvelle Cité de la formation et de l’entreprise, la conclusion tombait sous le sens : "La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est encore de le créer".

Christophe Cathala
L'immobilier à Rodez

100000 €

Quartier calme, appartement traversant de type 4/5 à rafraîchir avec balcon[...]

665 €

Situé dans un quartier calme et agréable, appartement de type 4 traversant [...]

356 €

A 10 min du centre ville dans le quartier de Gourgan, venez découvrir ce T2[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir