Vœux

Villefranche-de-Rouergue : bientôt une maison de retraite place Fontanges

  • Serge Roques a salué la présence parmi les invités à ses vœux de Pascale Rodrigo, sous-préfète ; Jean-François Galliard, président du conseil départemental ; Anne Blanc, députée, et Jean-Claude Luche, sénateur.
    Serge Roques a salué la présence parmi les invités à ses vœux de Pascale Rodrigo, sous-préfète ; Jean-François Galliard, président du conseil départemental ; Anne Blanc, députée, et Jean-Claude Luche, sénateur. GUY LABRO / GUY LABRO
Publié le / Modifié le S'abonner
Un projet de transfert de 180 lits de l’Ehpad de Rulhe dans les bâtiments de l’ancienne gendarmerie de la place Fontanges et de l’ex-centre postal du courrier a été évoqué par Serge Roques.

Dans un souci de revitalisation de la bastide, une étude va être lancée pour transférer 180 lits de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes du site de Rulhe de l’hôpital sur le centre-ville. Le lieu visé est l’ensemble constitué par les locaux de l’ancienne caserne de gendarmerie de la place Fontages et ceux mitoyens de l’ex-plateforme courrier de la poste, bâtiments en vente.

C’est l’annonce phare faite par Serge Roques lors de ses vœux à la population, lundi soir, à la salle des fêtes de Treize-Pierres. " Nous avons, ici comme ailleurs, trop éloigné certains services du centre-ville. C’est le cas de ceux des personnes âgées. Nous pouvons avoir une action gagnant-gagnant à trois dans ce domaine", a déclaré le maire, avant de la détailler. " Premier gagnant : les personnes âgées hébergées à Rulhe, à 5 km du centre-ville, apprécieraient sans doute de se rapprocher. Deuxième gagnant : l’hôpital. Cette opération de modernisation de ses services de personnes âgées, envisagée depuis plusieurs années, pourrait être portée par d’autres partenaires financiers concernés par l’opération "Cœur de ville".

Troisième gagnant : le centre-ville qui verrait ainsi revenir un service important générant beaucoup de flux autour des personnes âgées avec le personnel et les visites."

Aujourd’hui, le centre hospitalier recense 273 lits d’Ehpad : 200 à Rulhe, 73 au Bosquet. L’opération envisagée concernerait donc le rapatriement de 180 lits de Rulhe, site qui garderait toujours le service de soins de suite et de réadaptation, l’unité de soins longue durée et les services logistiques.

L’étude qui doit être menée cette année serait tripartite avec la ville, la communauté de communes et le centre hospitalier. Elle doit déterminer la faisabilité et surtout le coût du projet.

Quant à la potentielle réalisation de celui-ci, c’est à moyen terme qu’il faut regarder, entre trois et cinq ans.

Le maire est aussi le président du conseil de surveillance de l’hôpital. Serge Roques l’a rappelé lors de ses vœux. Pour souligner sa volonté de résoudre le problème de l’urologie de l’établissement ainsi que son équilibre financier.

" Ce dernier dépend à la fois de l’activité et des aides de l’Agence régionale de santé (Ars). Elles doivent être comparables à celles obtenues par les autres établissements du voisinage", a-t-il lancé. " Je sais que sur ce dossier-là je serai aidé par tous nos parlementaires et par le président du conseil départemental ". Ils étaient, lundi soir, autour de lui pour cette cérémonie de vœux.

2019 sera « l’année du centre-ville »

Serge Roques place l’année 2019 sous le signe du centre-ville. Et de rappeler les outils obtenus qui doivent permettre sa revitalisation. « Un outil multifonction » : secteur sauvegardé, quartier prioritaire, dispositif Yves Dauge, classement Grand Site d’Occitanie, « Agir pour nos territoires » du département, dispositif national « Cœur de ville ».
Le dossier majeur est la création d’un pôle culturel place Bernard-Lhez. « Les travaux devraient débuter dans quelques semaines », a annoncé le maire. La poursuite de l’extension du musée est aussi programmée. Au printemps, il accueillera une exposition sur la « Retirada espagnole » avec un film culte de Malraux, « L’Espoir », dont plusieurs scènes ont été tournées à Villefranche.
La municipalité a décidé également de rendre plus confortable la halle (photo) en l’équipant de sanitaires, de points d’eau, d’une cuisine et de chauffage. « C’est là un très bel espace de 525 m2 que nous devons utiliser davantage pour localiser en centre-ville des événements. » Un cabinet d’architecte travaille actuellement sur le dossier.
Lors de cette présentation de vœux, Serge Roques a aussi confirmé la création, par la communauté de communes, d’un tiers lieu (rue de la République). La Région doit aussi y implanter sa maison de la formation. Une maison de l’occitan est prévue rue Pomairols et le service de la police municipale sera déplacé rue Bories. Par ailleurs, le maire souhaite « recentraliser en pleine bastide » l’office de tourisme et évoque l’implantation d’une résidence d’étudiants.
Concernant les espaces publics, le chantier de l’avenue du Quercy démarre. La place des Pères et la rue de la Tour-de-Polier, une partie du boulevard De Gaulle, au droit de la Douve, la place Serpente (avec installation d’un moulin à huile), sont inscrits au programme des travaux de 2019. Année qui sera celle du demi-millénaire de la consécration de la collégiale.

Les Gilets jaunes se sont invités

Un groupe d’une douzaine de Gilets jaunes s’est invité à cette cérémonie de vœux et s’est installé au premier rang. À la fin de son intervention, Serge Roquesa fait allusion à leur mouvement. « J’espère qu’en 2019 le climat de notre pays s’apaisera. Que cela sera l’année où nous pourrons nous parler, communiquer, nous respecter. Je souhaite que la concorde nationale revienne. »
Chaque participant à cette cérémonie de vœux recevait en arrivant un ticket de tombola. Chaque Gilet jaune a eu le sien. Et plusieurs ont gagné l’un des Basti’k do (d’une valeur de 20 €) mis en jeu. « Nous avons quatre ou cinq gagnants. Nous allons redonner ces bons à des personnes qui sont à la rue », nous a indiqués le groupe.

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

33000 €

Terrain plat de 1539 m² avec dalle existante sur vide sanitaire, un permis [...]

159000 €

Immeuble de rapport comprenant un local commercial de 35 m² avec cave voûté[...]

54000 €

Immeuble commercial composé en rez de rue d'un espace vente, à l'étage 2 pi[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir