Entretien

Le point de vue d’E.Gazel conseillère municipale d’opposition

  • Emmanuelle Gazel, vice-présidente de la région Occitanie.
    Emmanuelle Gazel, vice-présidente de la région Occitanie. V. P. -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Que pensez-vous des projets lancés par la mairie en 2019 ?

Nous n’avons pas le même point de vue que le maire sur l’ensemble des projets même si nous sommes favorables à tout ce qui fait avancer Millau.

Cela n’empêche pas que nous avons dénoncé, entre autres, les méthodes de financement utilisées.

Christophe Saint-Pierre arrive en fin de mandature et il était temps que certains projets, initiés sous l’ancienne municipalité, aboutissent.

Vous pensez à quoi en particulier ?

À l’Ehpad, car l’état des maisons de retraite est catastrophique. On constate que la situation est quasiment identique à celle de 2014. C’est un projet qui avait été pensé sous le mandat de Guy Durand. Nous sommes donc très impatients de le voir se réaliser et de constater que nous allons rentrer dans une phase concrète de travaux.

Vous parliez de vos réserves quant aux financements de ces différents projets…

Il faut savoir qu’au niveau des finances de la ville, tous les voyants sont au rouge. Pour les différents projets, tous les leviers de cofinancement n’ont pas été actionnés.

Si on prend l’exemple du réaménagement des quais Sully-Chaliès, qui est le projet le plus abouti, on atteint un taux de cofinancement, hors de la ville et de la communauté de communes, de seulement 10 %.

Le "dépoussiérage" de Paul-Tort vous en pensez quoi ?

C’est un projet indispensable car il correspond à un vrai besoin au niveau des clubs, en particulier par rapport au stade qui est impraticable par mauvais temps. Mais là aussi, on note un fond d’improvisation.

Pour preuve, on découvre les grandes lignes du projet Paul- Tort dans vos colonnes.

Et la rénovation du Crea ?

C’est un lieu incontournable. Là aussi, il existe une forte impatience de notre part car cela fait deux ans qu’il est vide.

Mais c’est un projet pertinent, selon l’opposition de gauche, bien que le retard de six mois dans le déclenchement des travaux nous ait fait perdre certains financements extérieurs auxquels nous aurions pu prétendre.

L'immobilier à Millau

400 €

T3 Proche centre-ville - Dans quartier calme, appartement T3 proche du cent[...]

495000 €

Charme et caractère pour cette demeure du 18ème siècle située à Millau (Ave[...]

75500 €

MILLAU - proche centre ville. T2 de 50m², au 2ème étage, composé d'une entr[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir