Football

National : Rodez, la bonne affaire du week-end

Abonnés
  • Nathanaël Dieng : « Maintenant, il nous faut enchaîner. »
    Nathanaël Dieng : « Maintenant, il nous faut enchaîner. » JLB / JLB
Publié le / Modifié le S'abonner
Difficile vainqueur de Sannois-Saint-Gratien (1-0) vendredi soir, le Raf est soulagé. En plus de rester au contact des premières places, la formation ruthénoise pourrait revenir en tête du classement de National en cas de succès à Drancy, ce vendredi (20 heures).

Soulagés ! Voici le sentiment qu’ont sûrement ressenti les joueurs de Rodez, à l’issue de la rencontre disputée face à Sannois-Saint-Gratien, vendredi soir, à Paul-Lignon. Satisfaits d’avoir réussi à faire sauter, une fois au moins, le solide bloc défensif mis en place par les Franciliens.

Au-delà du simple plaisir d’obtenir leur première victoire de l’année 2019, les hommes de Laurent Peyrelade ont réalisé la bonne affaire du week-end en National. Le dix-neuvième épisode, le deuxième de la phase retour, a souri aux sang et or. En l’espace de quatre-vingt-dix minutes, les Ruthénois ont comblé une partie de leur retard sur les deux co-leaders, Le Mans et Chambly. De trois points, celui-ci est passé à un seul.

La raison à ce petit bouleversement ? Les contre-performances enregistrées par l’équipe mancelle à domicile face à la formation dunkerquoise (1-1) et celle de Chambly à Villefranche-sur-Saône (0-0). Deux résultats qui se conjuguent, derrière, aux faux pas des poursuivants du trio de tête. Laval, quatrième, ayant perdu sur la pelouse de Bourg-en-Bresse (2-1), jeudi soir, et Lyon-Duchère n’obtenant que le partage des points à Boulogne-sur-Mer (1-1). "Nos concurrents directs ont fait de mauvais résultats, insiste Nathanaël Dieng, quelques minutes après avoir pris connaissance des scores finaux. Maintenant, il nous faut enchaîner."

Rafler la première place

Poursuivre sur cette lancée, tel est le maître-mot que s’est fixé le groupe ruthénois une fois rentré dans l’intimité du vestiaire. Et puisque la chance ne sourit qu’aux audacieux, se présente face aux sang et or le dernier de la classe, Drancy. La rencontre, initialement programmée mi-décembre, se jouera sur le terrain de Drancy, ce vendredi (20 heures). Avec la possibilité, en cas de nouveau succès, de rafler la première place du championnat et de prendre deux points d’avance sur ses concurrents directs. "Drancy est une équipe difficile à manœuvrer, pondère Laurent Peyrelade, qui ne se laisse pas griser par cette éventualité. On s’attend à jouer le même style de match que contre Sannois. Ce ne sera pas glamour mais il faudra prendre des points. "

Centre Presse
Réagir