Sporting Club Decazevillois

Rugby : Decazeville "ne peut pas gagner avec un tel comportement"

Abonnés
  • A Cahors, le SCD a sombré dimanche.
    A Cahors, le SCD a sombré dimanche. Mickaël Fabre -
Publié le / Modifié le S'abonner
L’entraîneur du SCD Fabrice Landes déplore une fois de plus le manque de révolte des siens après une nouvelle désillusion connue dimanche à Cahors (48-12).

"C’est vraiment frustrant de réaliser d’excellents entraînements et voir tout ce travail annihilé en match. " Ces quelques mots, Fabrice Landes, l’entraîneur de Decazeville, les rabâchent sans cesse au lendemain des matches à l’extérieur et ce depuis presque le début du championnat. Avant de reprendre : " On ne peut pas gagner avec un tel comportement. Il n’y a pas de révolte lorsque l’on prend des points ou que l’on subit les assauts de l’adversaire. Le seul motif de satisfaction vient des lancements de jeu où l’on peut voir des combinaisons travaillées mais cela reste trop peu pour prétendre à mieux."

Une fois encore, le Sporting a pris "cher" dimanche sur la pelouse de Cahors (48-12) et aujourd’hui, comme hier d’ailleurs, on ne voit pas comment le Sporting peut tirer bénéfices de ses déplacements. D’autant plus que la saison avance et le club du Bassin est plus que jamais dans cette zone inconfortable de fin de tableau, avec juste un petit pécule de points qui l’éloigne encore des deux relégables, Malemort et Nègrepelisse.

Ces six points ne sont ni plus ni moins qu’un écart d’une victoire alors toutes les rencontres qui vont se succéder à Camille-Guibert, sur les terres bleues et blanches, vont devenir un lot de stress, de pression mais surtout de matches de la dernière chance.

Le SCD ne peut plus se permettre de perdre sur sa pelouse, s’il ne veut pas voir son maigre avantage fondre littéralement. Dimanche, le Sporting aura fort à faire en accueillant Villefranche-de-Lauragais qui est à la lutte pour la qualification. Deux destins différents pour un besoin de victoire. Il s’agit maintenant au Sporting de ne pas trembler sur sa pelouse. Aux joueurs, également, de se vider la tête, de leurs idées noires, tout en se vidant les tripes pour leurs couleurs.

Centre Presse
L'immobilier à Decazeville

52000 €

A VENDRE- Appartement T2 avec terrasse, cave et parking.Dans résidence calm[...]

55000 €

A VENDRE-Grand appartement de Type 3 d'environ 90m2 ,traversant, avec bal[...]

60500 €

A VENDRE DECAZEVILLE-Proche Lycée,Hôpital ,belle bâtisse d'environ 180 m2 h[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir