Collectivité

Conseil municipal : une séance technique et solidaire

  • Les affaires courantes de début d’année ont été expédiées en moins d’une heure.
    Les affaires courantes de début d’année ont été expédiées en moins d’une heure.
Publié le / Modifié le S'abonner

Pour ce premier conseil de l’année, les élus ont expédié rapidement des affaires réputées courantes.

Les six points inscrits à l’ordre du jour de la séance de conseil municipal ont été validés à l’unanimité par les élus réunis pour la première séance 2019 de conseil municipal.

Une réunion motivée par des décisions modificatives sur le budget de 2018, "afin de régler les dernières dépenses de décembre, voire du dernier semestre, de l’an passé", a expliqué Véronique Dessalles, l’adjointe aux finances.

Concernant les agents de la collectivité, ensuite, les élus ont validé une convention avec le service de médecine professionnelle et préventive du centre de gestion de l’Aveyron. Un partenariat établi sur une durée de trois ans renouvelable dont la cotisation, assurée par la municipalité, est fixée à 51 € par agent et par an. Il a aussi été question de solidarité avec les sinistrés de l’Aude, "ils se trouvent dans une situation très compliquée", a souligné François Marty, le maire, en proposant de leur attribuer une subvention exceptionnelle de 3 000 €. Somme qui sera affectée à la reconstruction des équipements publics dévastés par les crues.

La fibre optique arrive

Le déploiement du très haut débit sur le territoire communal, "une très bonne nouvelle pour les habitants", se réjouit le maire, nécessite l’installation de plusieurs armoires nécessaires à l’entretien du réseau.

À cet effet, des emplacements d’une surface d’environ 2 m² seront mis à la disposition de la société THD dans les rues Édouard-Vaillant, Hector-Berlioz, Victor-Hugo, ainsi que sur les places de la Vitarelle et Wilson. Pour les tarifs 2019 des foires, marchés et animations organisés sur le domaine public, et autres locations des salles municipales, pas de changements, ils resteront identiques à ceux de l’an passé.

Enfin, deux véhicules usagés du parc automobile communal ont été vendus à des particuliers moyennant les sommes de 700 € et 450 €.

Réagir