Football

National : Rodez ne veut pas lâcher de lest à Marignane

Abonnés
  • Pierre Ruffaut au duel avec un Marignanais au match aller au stade Paul-Lignon en août (succès 1-0).   
    Pierre Ruffaut au duel avec un Marignanais au match aller au stade Paul-Lignon en août (succès 1-0).    Jean-Louis Bories -
Publié le / Modifié le S'abonner
Diminués par plusieurs absences, les Ruthénois se rendent ce soir (20 h) chez des Marignanais qui ne leur réussissent habituellement pas. Restant sur cinq parties sans revers, Pierre Ruffaut and Co seront-ils capables de tenir leur cadence ?

Cela ne ressemblera pas à du football. » L’entraîneur ruthénois Laurent Peyrelade s’attend à vivre des instants pas vraiment agréables, footballistiquement parlant, ce soir dès 20 h à quelques encablures de Marseille, tout proche de son aéroport, à Marignane. Dans le stade Saint-Exupéry, dont la pelouse a semble-t-il souffert, ses protégés se frottent à des Aviateurs pas vraiment en forme (lire plus bas) mais qui ne lâcheront rien, eux qui luttent pour leur maintien quand les Aveyronnais veulent, de leur côté, consolider leur place sur le podium.

Indoor

« Ce sera un match particulier, nous rappelant la poule sud de CFA, mais aussi à l’image de ceux joués à Sannois ou à Drancy où les conditions de jeu sont super moyennes », précise un Peyrelade dont les dernières sorties à Marignane ne sont vraiment pas de bons souvenirs (lire plus bas).

Pour ne rien arranger, lui et ses hommes ne se déplacent pas forcément au top de leurs capacités. Certes, les actuels barragistes restent sur quatre succès et un nul lors des cinq derniers matches ce qui leur confère toujours autant de confiance ; mais les mauvaises conditions météo de ces derniers jours ont contraint le groupe à s’entraîner a minima.

« On n’a pu faire qu’une séance en extérieur (sur le synthétique de Druelle hier, NDLR) », témoigne le technicien qui dit pour autant ne pas vouloir « perdre de l’énergie avec cela. C’est comme ça, point. » Mais les séances en salle, à l’Amphithéâtre notamment, ne sont évidemment pas aussi efficientes et bien plus risquées.

Aurélien Tertereau (genou) en a fait les frais. Et est venu garnir un peu plus encore les déjà bien épais rangs des blessés (lire notre édition d’hier et par ailleurs) alors que David Douline, le N°6 étincelant depuis des mois, est lui suspendu (lire plus bas).

Pour autant, ce Raf-là a déjà montré, et plusieurs fois, qu’il avait de la ressource. Du caractère aussi. Et il en aura bien besoin face à Marignane ce soir.

Le chiffre

Depuis 2011 et sa descente de National, le Raf ne s’est imposé qu’à une seule reprise à Marignane, pour six matches disputés au total au stade Saint-Exupéry (pour trois revers et deux nuls). « C’est une équipe qui ne nous réussit vraiment pas », témoigne même le coach Laurent Peyrelade qui reste en terre provençale sur un cinglant 5-0 (saison 16-17) et un non moins décevant 0-0 la saison précédente synonyme de descente en CFA 2 (le club a ensuite été sauvé administrativement) alors qu’un succès aurait permis au sien d’accrocher directement le maintien. « Comme à chaque fois qu’on y va, on fait de la merde », accentue le coach sans langue de bois, « alors si on faisait cette fois quelque chose de bien, ce serait un bon signe pour nous, pour nos ambitions. »

 Aurélien Parayre
L'immobilier à Rodez

581 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Entrée, cuisine avec placard[...]

554 €

La résidence La Croix Grande vous accueille dans ce très agréable T3 rénové[...]

185 €

Studio mansardé, entièrement équipé avec un lit, une armoire, une table + c[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir