Actu

25 000 € pour le Totem live

  • L’esprit de la démocratie participative flotte sur le conseil de développement./Photo DDM, JPC.
    L’esprit de la démocratie participative flotte sur le conseil de développement./Photo DDM, JPC.
  • Les membres des Gilets jaunes Occitanie étaient en nombre jeudi soir.
    Les membres des Gilets jaunes Occitanie étaient en nombre jeudi soir.
Publié le / Modifié le S'abonner

La nouvelle appellation de la communauté de communes Ouest Aveyron Communauté a suscité un débat parfois tendu, ce jeudi soir, en conseil communautaire.

L’absence de certaines compétences facultatives (comme celle ayant trait à la culture par exemple) impose aux responsables de la communauté de communes un exercice d’équilibriste. Tel aura été le cas, pour permettre en toute légalité de dégager une subvention de 25 000 € pour le concert Totem Live de fin juin. Ainsi, la communauté de communes du Grand Villefranchois a-t-elle dû passer par la Société publique locale (SPL) Grand Villefranchois Tourisme pour acter cela. Et ce grâce à un avenant à la convention pour la gestion de l’office de tourisme intercommunal portant sur une des missions contenues dans l’objet social de la SPL : "son concours à la réalisation d’évènements destinés à renforcer la notoriété du territoire des actionnaires." À la question " quel intérêt pour la SPL ? " posée par Didier Pouzoulet-Ligue, Serge Roques répond : "On crée une animation pour attirer du monde ; de plus, nous pourrons solliciter une aide de la Région car cette opération concerne notre Grand Site d’Occitanie." À noter que l’avenant à la convention ne va courir que pour cette seule année 2019. Par contre, non sans une certaine ironie, le maire de Toulonjac, Jean-Louis Alcouffe, s’est interrogé à voix haute : "Le PDG de la SPL, Serge Roques, signera cet avenant avec le président de la communauté de communes Serge Roques ?" L’intéressé tranchant : "Je ne suis PDG que jusqu’à la nomination du directeur". Qui, selon nos sources, devrait intervenir très vite… Un vote contre a sanctionné cette délibération. Pas mal de questions d’élus ont ponctué cette délibération.

Ils étaient les seuls jeunes dans la salle du conseil communautaire. Surpris et abasourdis par la teneur des échanges et le contenu des décisions, ces Gilets jaunes ayant investi l’espace réservé au public, ils avaient du mal à en croire leurs oreilles, en particulier dès qu’il s’est agi de plancher sur le premier point de l’ordre du jour de cette séance du conseil communautaire ouvrant l’année : le changement de nom de la communauté de communes. Défendue bec et ongles par le président Serge Roques, trouvant en substance l’appellation Grand Villefranchois trop réductrice, alors que (sic) " tous les territoires sont en compétition", le nouvel intitulé sera donc Ouest Aveyron Communauté. Lui se réjouit de ce nom " plus accrocheur". À voir… Coup de froid sur les bancs du public. De quoi faire monter l’élu d’opposition Jean-Sébastien Orcibal dans les tours. "Ouest Aveyron peut parler à certains, trancha-t-il, mais dans l’ouest il y a aussi le Bassin et le Ségala et je trouve que c’est dommage de faire disparaître Villefranche par rapport à l’identité qui est la nôtre." Autre interrogation : "était-ce prioritaire ?". Car à ses yeux, "ce qui donne la dynamique d’un territoire c’est sa capacité à porter des projets, pas son nom." Salve d’applaudissements dans les rangs des Gilets jaunes lorsque Jean-Sébastion Orcibal demanda le coût de l’opération, en n’obtenant qu’une réponse pour le moins évasive. Bondissant au secours du président, Patrice Calmels se fendit d’un "Grand Villefranchois c’est d’une complexité".

En dépit de l’adoption de la délibération (moins deux votes contre et quatre abstentions), chaque commune devra approuver ou désapprouver la nouvelle appellation. Reste le fond, à peu ou prou un an des prochaines élections municipales, qui déterminera aussi la composition du conseil communautaire pour six nouvelles années, l’empressement de la démarche surprend et donne ainsi l’impression de faire passer la charrue avant les bœufs.

Communauté de communes. La nouvelle appellation Ouest Aveyron fait des vagues

L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

42000 €

Terrain constructible d'environ 800 m² sur la commune de VILLEFRANCHE DE RO[...]

99000 €

Cette maison (une ancienne école) présente un potentiel habitable de 450 m²[...]

28500 €

Maison située au centre de Villefranche-de-Rouergue. Elle comprend au 1er é[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir