Gastronomie

Un bar à vin connecté ou quand l'achat de vin sur le web devient plus concret

  • Pierre Renauld a ouvert un bar à vin connecté à Paris en partenariat avec iDealwine
    Pierre Renauld a ouvert un bar à vin connecté à Paris en partenariat avec iDealwine iDealwine/228 litres / iDealwine/228 litres
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Voilà la preuve qu'il n'est pas toujours nécessaire de choisir entre Internet ou la "vraie vie". Le géant de la vente en ligne de vin, iDealwine, inaugure le 6 février un bar à vin parisien où les oenophiles ont à disposition une vaste sélection du catalogue virtuel du pure player. 

On a longtemps mis à dos le commerce sur internet face aux réseaux physiques. La dernière initiative d'iDealwine prouve qu'il n'est pourtant pas impossible de rapprocher les deux mondes. La plateforme, connue notamment pour ses activités de ventes aux enchères de vin, s'est associée à l'un de ses anciens collaborateurs pour ouvrir un bar à vin d'un nouveau genre. Lorsque d'habitude les cavistes s'astreignent à un tour régulier dans les vignobles pour construire et renouveler leur carte, cette adresse installée dans le quartier de Pigalle à Paris propose plus de 300 références, piochées dans le catalogue d'iDealwine. 

On déguste ainsi "en vrai" les étiquettes du webmarchand. Rien qu'en cela, l'inauguration concrétise une nouvelle donne pour les acteurs du e-commerce. Mais surtout, iDealwine propose des millésimes anciens grâce à son activité d'achat direct, que l'on pourra aussi déguster dans ce bar à vins, baptisé "228 litres". Les consommateurs pourront par exemple découvrir un Rivesaltes de 1940. Les convives peuvent choisir ce qu'ils vont déguster avant même de retrouver leurs amis en consultant la carte sur le site web du bar à vin. Les flacons répertoriés renvoient vers le site de iDealwine, pour bénéficier de toutes les informations à propos du nectar. 

Les internautes pourront ainsi facilement retrouver, et commander, des vins qu'ils auront dégustés chez "228 litres". Dans les prochaines semaines, ils pourront aussi les réserver pour les retirer au bar. 

Sur place, les clients peuvent choisir d'emporter leurs vins, sinon de les déguster tout de suite. A noter que le prix caviste correspond à celui du tarif affiché sur iDealwine majoré d'une commission de 12%. Pour une consommation immédiate, un droit de bouchon de dix euros sera appliqué. A la carte, les prix s'échelonneront entre 19 euros et 290 euros. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir