Patrimoine

L’association des musées avance ses projets

Abonnés
  • L’association lance un appelaux bénévoles pour étoffer l’équipe.
    L’association lance un appelaux bénévoles pour étoffer l’équipe.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

L’association du musée Joseph-Vaylet et du Scaphandre d’Espalion travaille en partenariat avec le conseil départemental. En particulier en prolongeant l’ouverture au public hors saison estivale en avril, mai et octobre.

Les membres de l’association se sont réunis mardi dernier, en présence de Jean-Claude Anglars conseiller départemental, Anne Pelletier de la direction des affaires culturelles, de Sylvie Lacan et de Francine Druon pour la mairie et d’Aurélie Gabriac de l’office de tourisme.

La présidente Jacqueline Prieur a eu plaisir d’accueillir Jade Rebière, qui de mai à septembre remplacera Océanne Moisset au sein de l’équipe du conseil départemental. Elle accepte également de faire des permanences en avril.

Grâce à l’implication de tous, l’année 2018 se révèle positive. Une légère augmentation de la fréquentation pendant la période d’avril à mai et en octobre gérée par l’association. Ont été enregistrés 1 215 visiteurs, dont 337 pour les groupes et 259 heures consacrées par les bénévoles à ces ouvertures. Face au besoin d’étoffer l’équipe, l’association propose en mars, de mettre en place des séances initiation aux nouveaux venus.

Deux musées sous le même toit

Diverses animations ont eu lieu dans l’année : en février une quinzaine d’adhérents a profité d’une visite guidée de l’exposition Le Corbusier à Rodez. La course au trésor organisée par le Club des Sites a été le premier événement de la saison. Ensuite la projection du film de Denis Porrachia "D’eau et de Lumière" a illuminé la Nuit des Musées en mai. Elle a attiré du monde et ce très beau film a été apprécié. En octobre le Photo club "Objectif Causse et Lot" a proposé une remarquable exposition de photos du vieil Espalion. Le vernissage a été accompagné d’un diaporama commenté par Patrick Saillan.

Pour la partie scaphandre, l’événement a été la mise en place du petit sous-marin au nouveau rond-point de la déviation. Il a retrouvé sa couleur jaune éclatant et attend encore un éclairage pour être mieux mis en valeur. Robert Feuilloy s’est occupé de dons de matériel et de leur inventaire.

C’est le cas de celui offert par la famille Dujols, qui est maintenant présenté dans une vitrine qui lui est dédiée, celui de M. Coeurdacier, qu’il a été chercher à Frontignan, et celui de M. Chirouze de Saint-Côme. Il faut ensuite résoudre les questions de leur conservation et de leur présentation.

Un nouveau projet

Ensuite J.-Claude Anglars a annoncé que le conseil départemental a approuvé le projet scientifique et culturel du futur musée. Une première étape indispensable.

Anne Pelletier a expliqué que la création de ce futur musée de la place Frontin exige un long processus. C’est un projet très ambitieux qui ne pourra voir le jour que s’il a l’aval du conseil départemental, mais ensuite il faudra obtenir le soutien de l’État et de la région. Une première étape est donc franchie, mais il faudra patienter pour les autres.

En parallèle, elle évoque les idées d’animations pour 2019 dans les deux musées, pour qu’ils continuent à vivre et à intéresser les Espalionnais.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

30300 €

Terrain à bâtir à ESPALION de 1585m2 avec réseaux à proximité, eau et élect[...]

43300 €

Terrain à bâtir dans un environnement calme et préservé à moins de 5 minute[...]

349000 €

Espalion - Maison de 180m² située sur un terrain de 2100m² exposée au sud. [...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir