Actu

Mouvement au cabinet de la mairie

Abonnés
  • Emmanuelle Gazel et Philippe Ramondenc ont engagé une discussion jusqu’ici infructueuse.
    Emmanuelle Gazel et Philippe Ramondenc ont engagé une discussion jusqu’ici infructueuse.
  • Mouvement au cabinet de la mairie
    Mouvement au cabinet de la mairie
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Les deux camps discutent depuis plusieurs semaines. Aucun accord n’est encore trouvé.

La mairie de Millau a très récemment diffusé sur son site internet une offre d’emploi pour un poste de directeur de la communication. Une fonction jusqu’ici occupée par Laurent Drajkowski, lequel devrait désormais endosser le rôle de chef de cabinet du maire, suppléant François-Xavier Monidol. Ce dernier demeure directeur de cabinet. Cette nouvelle organisation pourrait sonner comme un signe de préparation des élections municipales de 2020… Laurent Drajkowski, que l’on voit de plus en plus présent sur le terrain aux côtés de Christophe Saint-Pierre, s’en défend. " Nous réorganisons le cabinet pour plus d’efficacité et d’expertise, dit-il. L’objectif reste celui de renforcer le pôle proximité au sein de la mairie. Le poste de chef de cabinet vient combler un manque et s’inscrit dans une démarche de modernisation des services, incarnée notamment par la mise en place du guichet unique, pour plus de proximité avec les Millavois."

Une liste commune, sur laquelle figureraient ensemble la Gauche et Philippe Ramondenc. Relativement peu envisageable au départ, l’idée fait son chemin, ces derniers temps, dans l’esprit des deux camps en vue des municipales de 2020. Celui qui a lancé la campagne en avril 2018 s’est très clairement rapproché d’Emmanuelle Gazel et de son entourage depuis le mois de septembre dernier. Et la Gauche a ouvert la porte à l’ex-candidat "Millau Cap 2014". Les deux partis discutent, réfléchissent, échangent, sur l’éventualité de ne faire qu’une seule et même liste pour remporter la mairie dans un an.

"Faire tomber Saint-Pierre"

Philippe Ramondenc ne s’en est jamais caché : "J’ai fait une proposition à Emmanuelle Gazel, disait-il déjà l’an dernier, au moment d’officialiser sa candidature aux prochaines municipales. L’union fait la force, et nous trouvons de nombreux terrains d’entente au sein de l’opposition municipale. " Le mariage pourrait paraître plutôt astucieux politiquement, en vue de " faire tomber Saint-Pierre", comme le suggèrent l’une et l’autre des deux équipes. L’association, cependant, est encore loin de toucher au but.

Les deux équipes ont encore discuté ces derniers jours. Mais, malgré de bonnes relations, les échangent n’avancent plus. L’entourage d’Emmanuelle Gazel, pressentie pour incarner la candidature à gauche, la veut tête de liste et ne trouve ni logique, ni opportun, d’avoir un autre porte-drapeau que la vice-présidente de Région.

"La personnalité et la sensibilité politique de Philippe Ramondenc, catalogué plutôt à droite, ne passent pas auprès de tout le monde ", affiche-t-on au sein de l’équipe "Divers gauche".

Et ce, d’autant plus qu’une réflexion autour d’une union des forces de gauche est parallèlement à l’étude, en vue de présenter " un projet commun pour une gauche progressiste " en 2020…

Vers une union des forces de gauche ?

Ces dernières heures, l’association semblait encore inenvisageable. Philippe Ramondenc, qui fait de la conquête de l’hôtel de ville un objectif personnel, n’ira pas s’il n’est pas à la tête de cette liste d’entente avec la Gauche. Une perspective qui tue le projet dans l’œuf. Plutôt marqué centre-droit, celui qui entend incarner " un centre constructif" ne fait absolument pas l’unanimité auprès du camp adverse. Sachant que celui-ci affiche aussi une certaine réserve vis-à-vis des membres qui composent l’entourage de Philippe Ramondenc. "Chacun prend ses responsabilités", s’accordent donc à dire les deux camps, qui ne nient plus, désormais, les tentatives de rapprochement. Si celui-ci n’avait pas lieu, les deux équipes auraient alors à coucher les fameux 35 noms sur leurs listes respectives, sur lesquelles doit être respectée, rappelons-le, la parité. Pas forcément une mince affaire.

Municipales 2020. Ramondenc et la Gauche se sont rapprochés

L'immobilier à Millau

1100 €

Beau T4 avec terrasse et garage - Très bel appartement de 113 m² en 2ième é[...]

540 €

T3 balcon + terrasse - Quartier de la piscine, appartement T3 avec balcon [...]

400 €

T3 Proche centre-ville - Dans quartier calme, appartement T3 proche du cent[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir