Villefranche-de-Rouergue

Gastronomie : escargots, poulet et potimarron au menu des Toqués de l'Aveyron

  • Un des concurrents en train d’émincer le potimarron.
    Un des concurrents en train d’émincer le potimarron. DDM, MCB -
Publié le / Modifié le S'abonner
Chaque année depuis six ans maintenant, la chambre de métiers de l’Aveyron et l’Union des métiers de l’industrie hôtelière (Umih) organisent le concours de cuisine Les Toqués de l’Aveyron. Depuis moitié moins de temps, les lycées hôteliers Saint-Joseph de Villefranche-de-Rouergue et Jean-Vigo de Millau participent à cette manifestation.

La dernière édition du concours des Toqués de l'Aveyron s’est déroulée, en début de semaine,  pour la première fois dans la Bastide Royale entre trois équipes, certaines mixtes, et chacune composées de deux concurrents. Des binômes associant volontairement des niveaux différents (terminale et première pour les lycées, bac pro et CAP pour la chambre de métiers).

Ces derniers ont trouvé dans leur panier des escargots, une volaille, et du potimarron. "A eux ensuite d’imaginer une entrée, un plat et un dessert avec ces produits de base dans un temps imparti de trois heures", indique Michel Santos, président des restaurateurs de l’Umih. Au fur et à mesure de leurs préparations, les quatre jurés (des restaurateurs de Villefranche et de Millau membres de l’Umih ainsi qu’une ancienne gagnante du concours) et devaient évaluer leur travail et leur organisation tout comme la propreté. Ces garçons et ses filles ont dû cuisiner pour quatre personnes et dresser la table pour deux personnes. Les jurés se sont ensuite attachés à la présentation des mets et à leur dégustation.

Victoire du binôme de Villefranche

Cette édition a vu la victoire du binôme du lycée hôtelier Saint-Joseph de Villefranche de Rouergue, Olivia Morand et Alex Queval. Si "le concours a été très serré", comme le confie Michel Santos, les jeunes Villefranchois ont fait la différence sur le dessert "digne d’un restaurant étoilé". Ils ont confectionné une "Sphère aux deux chocolats avec coing glacé et potimarron confit". Rien que le nom met déjà l’eau à la bouche…

Le lycée hôtelier Saint-Joseph de Villefranche-de-Rouergue compte une soixantaine d’élèves qui viennent suivre, après la 3e, des cours de cuisine pour la plupart, ou bien des formations de commercialisation et service en restaurant (CSR). Un cursus que certains cherchent à parfaire en évoluant vers un BTS ou bien vers certaines formations parallèles. Quoi qu’il en soit, pas de soucis pour dénicher un emploi après ce passage au lycée hôtelier car "nous avons beaucoup de demandes de professionnels de la restauration", confirme Christian Deléris, professeur depuis 35 ans dans l’établissement villefranchois. Auréolé de la victoire de ses élèves, le lycée Saint-Joseph de Villefranche-de-Rouergue peut s’enorgueillir, à juste titre, de la qualité de ses enseignements.

L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

136000 €

Cette maison contemporaine construite en 1974 est située à cinq minutes du [...]

108000 €

Maison de ville T5 , de 124 m² à rénover, ainsi qu'une dépendance comprenan[...]

77000 €

Maison de ville sur 3 niveaux. Au 1er étage, 1 cuisine de 17 m² ouverte sur[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir