Activité

Le service de livraison de repas à domicile a rejoint la cuisine

  • Cathy prépare ses livraisons chaque après-midi.
    Cathy prépare ses livraisons chaque après-midi. Eva Tissot -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

C’est une activité assez discrète, mais qui rend de fiers services. Depuis début janvier, le service de portage de repas à domicile a physiquement rejoint la structure de la cuisine centrale.

Une coordinatrice et quatre livreuses ont installé leurs bureaux dans la zone artisanale du viaduc, sur les hauteurs de Saint-Germain.

Pour les clients, le grand changement se trouve dans l’assiette, les menus ont aussi été modifiés. "Avant, il y avait une liste d’aversion, les personnes pouvaient cocher les produits qu’elles n’aiment pas dans une grande liste", explique Julien Aigouy. "C’était difficilement gérable pour nous d’avoir autant de particularités dont il fallait tenir compte et, en plus, les personnes, en se privant de certains aliments, ne faisaient pas des repas équilibrés, poursuit-il. Je ne répéterai jamais assez que l’équilibre alimentaire, c’est la base de la bonne santé. Et mon rôle, c’est de nourrir les gens au mieux pour qu’ils soient bien."

Depuis début janvier, le menu est donc unique, à l’exception du régime lié au diabète. Il est distribué en quatre tournées tous les jours de la semaine, le jeudi et le vendredi il y a aussi les repas du week-end.

Depuis onze ans, Cathy pose tous les jours les paniers qu’elle a préparés la veille dans la chambre froide de la cuisine centrale, directement dans le réfrigérateur des abonnés : un potage maison, une entrée, un plat avec du poisson ou de la viande accompagné d’un légume, un produit laitier, un dessert et un morceau de pain. "Ils sont contents de nous voir arriver, ça fait plaisir, témoigne-t-elle. Dans l’ensemble, ils sont satisfaits du nouveau menu, bien sûr il y en a qui râlent, mais c’est ceux qui grognaient déjà avant." Sa tournée compte trente à quarante personnes, dont des clients qui sont là depuis plus de dix ans. "Ils nous disent de profiter de la vie tant qu’on peut, et que ça passe tellement vite ! Moi ça me donne envie d’en profiter. Ce n’est pas facile d’être dépendant."

eva tissot

Réagir