Faits divers

Sainte-Geneviève : des gendarmes "réducteurs de violence"

  • La sous-préfète de Villefranche-de-Rouergue s’est adressée aux gendarmes, aux élus et aux représentants des associations.
    La sous-préfète de Villefranche-de-Rouergue s’est adressée aux gendarmes, aux élus et aux représentants des associations.
Publié le / Modifié le S'abonner

Moult fois reportée pour cause de manifestations de Gilets jaunes, la cérémonie de la Sainte-Geneviève, patronne des gendarmes depuis 1962, s’est enfin déroulée hier matin dans l’Ouest Aveyron, à La Bastide-l’évêque. Après une messe concélébrée par le père Florent Dixneuf, de Villefranche-de-Rouergue, et l’aumônier militaire Yannick Levaufre, les officiers de gendarmerie et la nouvelle sous-préfète ont déposé une gerbe au monument aux morts avant de se réunir dans la salle des fêtes de La Bastide-l’évêque, où le maire Jean-Eudes Le Meignen les accueillait en son "terroir tranquille et profond néanmoins dynamique" de 10 000 ha qui compte 1 700 habitants (dont 110 enfants scolarisés) répartis entre La Bastide-l’évêque, Saint-Salvadou, Vabre-Tizac et 80 hameaux.

Le judiciaire

"Soyez des agents réducteurs de violence", a-t-il exhorté les gendarmes en présence de nombreux élus, présidents d’association et représentants des anciens combattants. De son côté, le commandant Simon Carré, à la tête des 98 gendarmes de l’arrondissement de Villefranche-de-Rouergue, rappelait que 45 % de leur activité est consacrée au judiciaire, moins visible que la prévention sur les routes ou moins spectaculaire que la lutte contre les actes terroristes, comme le montrait dernièrement l’exercice mené avec les sapeurs-pompiers. Puis le colonel Erwan Le Floc’h est revenu sur les critiques essuyées par les forces de l’ordre lors des rassemblements des Gilets jaunes en déclarant que la gendarmerie était "un rempart face à l’anarchie" et que "notre vraie mission, c’est que force reste à la loi". Et la sous-préfète de les féliciter qu’il n’y ait eu ni mort, ni blessé, ni affrontements violents en Aveyron. Elle renouvelait aussi la confiance et la reconnaissance de l’état aux gendarmes en rappelant que dix d’entre eux ont été tués en 2018 dont le colonel Arnaud Beltrame. "Vous incarnez les valeurs de votre sainte patronne : fidélité, loyauté, sacrifice, engagement, dévouement. Votre présence sur le terrain est fondamentale. Grâce à vous, l’Aveyron reste un département préservé".

L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

99000 €

Dans un quartier calme, maison de ville de 89 m² avec 2 entrées. Une donnan[...]

235000 €

Proche du centre ville de Villefranche de Rouergue, maison de 90m² comprena[...]

59675 €

Dans un quartier calme et résidentiel à proximité de toutes commodités. Bea[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir