Sport

Challenge cross-country du conseil départemental : l’athlète et les jambes !

  • La joie d’arborer une médaille qui n’a pas de revers.  Bravo à eux tous !
    La joie d’arborer une médaille qui n’a pas de revers. Bravo à eux tous ! Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Quelque 120 coureurs ont participé à la course préparée par Courir en Lévezou.

Du monde, à ce rassemblement sportif. Des tout jeunes, certes, mais plus vraiment des enfants. Les enfants c’est l’insouciance, la balançoire… Ceux-là, lancés ainsi dans la compétition, avaient tous, chevillée au corps, cette rage de vaincre, si chère aux plus grands, et qui tient le monde en haleine, en joue. Mais ils avaient aussi la grâce inimitable de l’enfance, cette souplesse, cette transparence, ce bel élan que seule impulse la vie à ses débuts. C’était beau de les voir s’élancer. Et ils étaient tous partants, pour se donner à fond. Les départs de courses avaient lieu dans un silence, une concentration, voire une méfiance…. C’était sérieux ! Il faut dire, qu’ici, l’imposant barrage confère à l’endroit une grande retenue. On se retient donc. Et on s’élance. C’est parti !

Une organisation sans faille

Une organisation tracée au cordeau. Les bénévoles de Courir en Lévezou, que préside Yves Monteillet, avaient mouillé le maillot. Une équipe toujours dans la course. Et pour que rien ne soit laissé au hasard, le hasard qui ne fait pas toujours si bien les choses quoi qu’on en dise, ils avaient suivi toutes les pistes. Une mention spéciale à Olivier Guichard, l’entraîneur, pour son dévouement de chaque instant. D’ailleurs, le maire, Marcel Boudes, nous salua en insistant : "vous allez faire un papier, je suppose. Alors, parlez d’Olivier. Sans lui, rien n’aurait existé de ce challenge. Vous me promettez". Oui, et voilà qui est fait. Pour cette finale, l’heure était venue de totaliser les points et d’établir un classement général. Étaient concernés les jeunes athlètes des catégories éveil athlétique, poussin (es), benjamin (es) et minimes

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

99900 €

Ancienne ferme avec une porcherie, bergerie et une étable à vaches et une m[...]

137500 €

Villefranche de Panat - Proche des lacs - Maison T3 de 93m² habitbles, en p[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir