Culture et Loisirs

Cultura Najac va élargir son champ d’actions

Abonnés
  • Lors des travaux de la récente assemblée générale.
    Lors des travaux de la récente assemblée générale.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Bien que la météo ne fut pas favorable, ni égale tout le week-end, le déroulement et la fréquentation de Lames à Najac 2018 furent tout à fait satisfaisants. C’est ce qu’a rappelé le président Régis Najac lors de la récente assemblée générale de Cultura Najac.

Sur la vingtaine d’artisans présents, cinq nouveaux furent accueillis, et Lames à Najac 2018 fut leur tout premier salon. Malgré la météo maussade, qui n’a pas empêché une bonne ambiance de régner, le public n’a pas été découragé, et avec le beau temps revenu petit à petit. Quelque 2 500 visiteurs ont été comptabilisés pendant les deux jours de l’événement. Des producteurs alimentaires locaux de Najac et alentour ont de nouveau tenu des stands de restauration éphémères. Une nouvelle fois, cette opération a été très appréciée par le public et les exposants qui ont pu ainsi disposer d’un choix étoffé de produits locaux et se restaurer sur place. Pour l’édition 2019, afin de tenter de drainer un public plus éloigné et de donner un rayonnement plus important au salon et au village, il a été décidé à l’unanimité de demander une subvention de 1 500 € à la municipalité, afin de paraître sur les deux prestigieuses revues nationales, "Excalibur" et "La Passion des couteaux", et d’élargir la distribution des flyers, affiches et publicités.

De plus, pour élargir le rayonnement des activités de l’association, et compte tenu de la présence de brasseurs sur la commune, il a été évoqué l’idée de créer un Salon de la bière pour 2020. Ce salon se déroulerait dans la salle omnisports de Najac et serait surtout axé sur les bières artisanales locales. Un stand choucroute y serait installé également ainsi qu’une animation musicale adaptée. La date serait à définir pour la fin du mois de juin.

Il a été approuvé à l’unanimité, après études des faisabilités et contraintes légales.

Autre idée, celle de reprendre ou d’épauler Nadine pour perpétuer les vide-greniers des 14 juillet et 15 août afin de les conserver dans le patrimoine culturel najacois. Elle suit son chemin dans l’attente d’une rencontre avec l’intéressée.

L'immobilier à Najac

149000 €

Au coeur du village historique de Najac et à quelques pas des commerces, ce[...]

430000 €

Cette propriété située sur les hauteurs de Najac bénéficie d'une vue except[...]

399000 €

Belle propriété atypique avec chambres d'hôtes et mini golf thématique dans[...]

Toutes les annonces immobilières de Najac
Réagir