Stade Rodez Aveyron

Maxime Delouis : "On va dire que notre saison commence maintenant"

Abonnés
  • Maxime Delouis pense que le choc face à RoVal servira d'acte fondateur.
    Maxime Delouis pense que le choc face à RoVal servira d'acte fondateur. Archive Jean-Louis Bories / Archive Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner
Malgré la défaite concédée à domicile contre Valence-Romans, samedi (26-20), l’arrière ruthénois a vu beaucoup de points positifs dans la performance de son équipe et espère qu’elle servira d’acte fondateur.

Quel bilan faites-vous de ce match ?
Il était très compliqué. On avait la boule au ventre avant de le jouer à cause de l’adversaire mais aussi parce qu’on ne savait pas trop comment il allait se dérouler, comme à chaque fois, même si je crois que quelque part, ça nous a aidés à nous surpasser. Je pense qu’on n’a pas à rougir car Valence-Romans est clairement une équipe qui sera en Pro D2 l’an prochain. Maintenant, à nous de faire preuve de la même intensité à chaque match. On a vu de quoi on était capables et je pense qu’aujourd’hui (samedi, NDLR), on était tous à 200 %. On a eu un mois très compliqué, sans jouer, on s’est entraînés pendant deux semaines en gymnase, où l’on a été catastrophiques, et même si on a commis quelques petites erreurs, je pense qu’on a prouvé qu’on savait se mettre au niveau des équipes que l’on avait face à nous. Il va falloir que l’on reste lucides au cours des prochaines rencontres pour éviter que ça nous joue des tours et, pourquoi pas, aller chercher une qualification (pour les phases finales).

Vous y croyez encore ?
Complètement. Avec ce que l’on a montré là, si l’on garde le même niveau d’intensité et que l’on avance tous dans le même sens, il y a de grandes chances qu’on fasse quelque chose de beau.

Comment expliquez-vous que vous soyez capables de réaliser ce genre de prestations et, lors d’autres matches, de passer à travers ?
Parce que, comme je l’ai dit, je pense qu’on se met au niveau des équipes que l’on a face à nous. Souvent, en deuxième mi-temps, on se repose sur nos acquis, comme contre Castanet (succès 28-24 à domicile lors de la treizième journée), mais ce soir, on savait très bien qu’il ne fallait rien lâcher, même si parfois, malheureusement, le corps ne suit pas la tête. Là, on a vu qu’on a eu des crampes vers la 50e-55e minute de jeu ; ç’a piqué mais on n’a rien lâché et avec ce qu’on a montré cette fois, on n’a pas le droit de baisser en intensité à l’avenir.

Les crampes étaient à craindre, du fait du manque de rythme que vous évoquez et de celui imposé par Valence-Romans...
Tout à fait, mais je pense qu’on a envoyé un signal fort à la concurrence. Maintenant, il reste juste à continuer à prouver lors de chacun des matches qu’il nous reste à jouer.

Cette rencontre ne vous donne-t-elle pas des regrets par rapport à certaines que vous avez disputées auparavant ?
Si, totalement ; c’est décevant. Je ne pense pas qu’on puisse parler de manque de maturité pour autant. Ce soir, on a démontré qu’on était des hommes et il faudra qu’on continue jusqu’à la fin. On va dire que notre saison commence maintenant.

À ce point-là ?
Oui, c’est le sentiment que l’on a. On a laissé trop de points face à des adversaires de la seconde moitié de tableau alors qu’on voit qu’on peut batailler avec des formations de la première. On aurait pu gagner à Aubenas (revers 24-15 lors de la onzième journée) ou à Nîmes (défaite 20-14 pour le compte de la quatorzième journée) et toutes les équipes le savent. De toute façon, c’est nous contre nous, ce n’est pas nous contre les autres équipes.

Avec ce match, pensez-vous avoir envoyé un message clair à vos futurs adversaires ?
Oui, mais déjà auparavant. à Aubenas ou à Nîmes, ça s’est joué à des détails, et ce soir encore. On les (les joueurs de Valence-Romans) a beaucoup fait douter et je ne pense pas qu’ils aient gagné en profitant de nos erreurs mais plutôt de notre déficience physique.

Propos recueillis par Romain Gruffaz
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

179000 €

RODEZ - Quartier Cardaillac - Maison de type 5 avec terrasse, jardin clos e[...]

41 €

RODEZ BOURRAN : Parking extérieur dans résidence.[...]

689 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - T3 ensoleillé avec terrass[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir