Économie

Le groupe Finadorm ne s’endort pas sur ses… oreillers

Abonnés
  • 12 000 m2 d’ateliers équipés des toutes dernières technologies.
    12 000 m2 d’ateliers équipés des toutes dernières technologies. J.B. -
Publié le / Modifié le S'abonner
Le groupe créé et dirigé par Jean-Rémy Bergounhe vient d’agrandir et de moderniser son site de production de matelas et de sommiers de La Primaube. Et les projets de développement ne manquent pas.

C’est avant tout l’histoire d’une belle, d’une très belle réussite à la fois personnelle et économique. Parti de rien ou presque, au milieu des années 80, avec un simple CAP de menuisier en poche, Jean-Rémy Bergounhe a gravi les échelons, les uns après les autres. Le chef d’entreprise d’origine millavoise se trouve aujourd’hui à la tête du groupe Finadorm qui compte 8 sociétés et 9 sites de production, plus de 600 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires ayant franchi la barre symbolique des 100 M€.

Montée en gamme

Le président de Rodez Agglomération, Christian Teyssèdre, son vice-président, Jean-Philippe Sadoul, ainsi que les représentants du service économique, ont récemment visité les installations de la société Socofal-Technilat, zone de Naujac, à La Primaube, où le groupe vient d’investir près de 6 M€, pour développer le process de fabrication et procéder à une extension du bâtiment principal de 3 600 m2, portant sa superficie totale à 12 000m2.

Sur ses deux sites du Lac et de La Primaube, l’entreprise dirigée par Patrick Réguillon, emploie 80 personnes et produit, chaque année, quelque 50 000 matelas, sommiers et têtes de lit. Des produits (une centaine de références) qu’elle diffuse auprès de 500 spécialistes de literie. Depuis quelques années, la société s’inscrit dans une stratégie de montée en gamme, en développant des produits de grande qualité, sous sa marque Technilat et ses différentes collections, dont Terres d’Aubrac, son produit phare. Devenue leader pour la fabrication de sommiers électriques, Technilat produit une centaine de modèles différents sous sa marque et pour plusieurs marques de distributeurs.

Après un an de travaux, le site de Naujac est aujourd’hui doté des dernières technologies. " Dans notre secteur, nous avons l’une des usines les plus modernes de France, explique le directeur de Technilat. Nous sommes la première entreprise en France à utiliser la technologie de la RFID (radio-identification) pour l’ensemble de nos produits. "

L’entreprise fabrique, chaque jour, quelque 200 matelas et 150 sommiers. Sa capacité de production est double. Ce qui permet d’envisager quelques perspectives…

L’an dernier, Jean-Rémy Bergounhe a investi 18 M€ dans l’ensemble du groupe et procédé au rachat des Lodges CIAT (une ancienne enseigne d’habitats toilés d’André Trigano) et de la société toulousaine Biotex, l’unique fabricant français d’oreillers à mémoire de forme. Parmi ses multiples projets de développement, le dynamique entrepreneur de 55 ans projette désormais de construire une nouvelle usine pour la société castonétoise, qui conçoit des meubles en bois pour enfants, Mathou Créations. Aussi confortables soient-ils, le groupe Finadorm n’entend pas s’endormir sur ses… oreillers.

50 000 € d’aide de Rodez Agglo

Pour ce projet de développement, créateur de 15 emplois, le groupe Finadorm a bénéficié d’une aide de 50 000 € de Rodez Agglomération, dans le cadre de son Fonds d’intervention économique. Depuis 2018, Rodez Agglo a soutenu 16 entreprises qui ont investi près de 40 M€ pour développer leur immobilier. Le montant global des subventions attribuées par Rodez Agglo s’élève à plus de 850 000 €. Pour l’extension et la modernisation de son site Technilat de La Primaubez, Finadorm n’a pu obtenir d’autres aides de l’Europe, de l’État ou de la Région, en raison de sa taille d’Entreprise de taille intermédiaire (ETI). Ce qui s’avère forcément pénalisant par rapport à d’autres concurrents.

L'immobilier à Luc-La-Primaube

85000 €

A vendre La Primaube dans résidence de 2008, T2 en très bon état au 2ème é[...]

293000 €

A 2 min de Laprimaube et 10 min de Rodez, GRANGE MODERNE très bien restaur[...]

89500 €

A deux pas des commerces et des transports en communs, venez visiter ce tro[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir