Donneurs de sang bénévoles

Moins de collectes, plus de poches !

Abonnés
  • Lors de l’assemblée générale.
    Lors de l’assemblée générale.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le bilan local est plutôt positif, d’autant que les nouveaux donneurs sont en forte hausse (+ 7.73 %).

L’assemblée générale des Donneurs de sang bénévoles de Decazeville et sa région a débuté par le rapport moral. La présidente a fait un rappel de l’origine du don de sang qui est très ancienne et qui consistait à faire des saignées, puis a suivi le prélèvement de bras à bras.

Elle a rappelé aussi les débuts de la Fédération française des donneurs de sang bénévoles en 1949. En 2019 seront donc fêtés les 70 ans de cette association, régie par la loi de 1901 et patronnée par Emmanuel Macron, Président de la République.

Ensuite, le secrétaire a présenté le bilan d’activité 2018. L’association est composée de 29 membres. En 2018, quatre réunions ont été programmées pour définir l’organisation des collectes sur le territoire : Almont-les-Junies, Aubin, Decazeville, Lanuéjouls, Montbazens et Rignac. Il y a des regrets car 2018 a vu la suppression de trois collectes. La satisfaction est que malgré la baisse du nombre de collectes, les résultats sont en augmentation : 1 864 personnes se sont présentées aux 25 collectes pour donner du sang (ce qui représente une augmentation de 6,88 % par rapport à 2017) ; 1 608 poches ont été prélevées ; 144 nouveaux donneurs (7,73 %) alors qu’au niveau départemental ils représentent 6,96 %. Au niveau du département, 15 244 poches ont été prélevées. L’Aveyron est excédentaire de 17 %, ce qui veut dire que du sang prélevé en Aveyron sert à soigner des personnes des régions PACA ou Ile-de-France.

En suivant, le rapport financier présenté par la présidente laisse apparaître un bilan positif avec un budget faible (l’objectif est de récolter des poches de sang). L’association vit en grande partie grâce aux subventions des mairies, qui ont été remerciées. L’UD 12 regroupe les associations de Capdenac, Decazeville, Espalion, Millau, Rodez, Saint-Affrique et Villefranche-de-Rouergue.

Le président départemental a fait un rapide tour d’horizon au niveau aveyronnais, précisant, entre autres, l’ouverture des États généraux de la bioéthique en vue de la révision, en 2019, de la loi datant de 2011.

Le mot de la fin est revenu au Conseiller départemental Christian Tieulié qui a clos cette assemblée générale.

L'immobilier à Decazeville

110000 €

A VENDRE-Agréable maison T4 sur sous-sol avec belle terrasse ensoleillée. t[...]

65000 €

A VENDRE-Vallée du LOT, 100m de la rivière, maison de village avec grange, [...]

80000 €

A VENDRE, Maison de ville avec local commercial (40m2) en rez de chaussé [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir