Solidarité

Onet-le-Château : quand la danse fédère autour d’une noble cause

  • Un des stages de danses animés par Sylva Ricard.
    Un des stages de danses animés par Sylva Ricard. Repro CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner

Samedi 9 février, les stages de danses ont fait le plein et le spectacle était à guichets fermés, au profit de la Ligue contre le cancer.

Les professeurs et chorégraphes, les danseurs, les responsables du Krill et de la Baleine, les nombreux fournisseurs, les organisateurs et toutes les petites mains, tous étaient bénévoles, avec un seul objectif : faire le plus et le mieux, au profit de la Ligue contre le cancer, pour que cette 3e édition de "Danser Rose", initiée par EC Danse, soit une réussite.

Pari gagné lorsqu’on sait qu’en raison du nombre d’inscrits, les stages de l’après-midi ont dû être dédoublés. Ainsi, en plus des trois stages initialement prévus à la Baleine (stages de danses classiques, de jazz et de danses contemporaines), trois stages ont été organisés à l’espace création danse de Marvin Pene et d’Edwina Costecalde (hip-hop, jazz et contemporain) et deux stages dans les locaux de l’école de Nadège Cayron (jazz et contemporain).

Quant aux rencontres chorégraphiques proposées en soirée, c’est à guichets fermés que les 280 danseurs provenant de 17 écoles se sont produits.

 

Un immense succès et de belles ovations pour les écoles de Valentine Massif, Morgane Pastor, Nadège Cayron, Céline Garcia, Dominique Jean et Camille Vigier, d’Élodie Durand, Mélissa Delfau, l’Escal Swann Gougeon, Corps et arts de Sara Ducat, Studio Ballet d’Émilie Alberge, Dans ce corps de Martin Pene, Arts et bulles de Muriel Merlin, Studio V d’Art de Vanessa Darras, Studio art danse de Krystel Costecalde, Classic ballet studio de Camille Lagray, le centre chorégraphique le Chantier de Sophie Poupin et l’Espace création danse d’Edwina Costecalde et Marvin Pene.

Une soirée danse où tous les styles se sont côtoyés dans le partage et la bonne humeur, tous ensemble pour une même cause, en osmose avec un public conquis et solidaire.

Au bout du compte, la journée s’est merveilleusement bien passée et lorsqu’on sait que les recettes des stages, du spectacle, de la restauration rapide et de la vente des tee-shirts roses, seront reversées à la Ligue, nul doute que le chèque qui lui sera remis, lors d’une prochaine rencontre et dont nous nous ferons écho, sera à la hauteur de l’investissement de chacun !

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Onet-Le-Château

94000 €

Dans une résidence 2011, Secteur les Moutiers, en Rez de Chaussée, un appar[...]

116000 €

Au cœur d'ONET-LE-CHÂTEAU, dans une copropriété calme et bien entretenue.Gr[...]

266 €

ONET LE CHATEAU - Coquet studio de 22 m2, coin kitchenette équipée, lumineu[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir