Lycée Beauregard

Un nouvel atelier de transformation

Abonnés
  • L’atelier technologique de Beauregard accueille des agriculteurs transformateurs./ archives DDM
    L’atelier technologique de Beauregard accueille des agriculteurs transformateurs./ archives DDM
Publié le / Modifié le S'abonner

Alors, qu’un temps, il avait été envisagé sur la zone des Gravasses, c’est finalement sur le site même de Beauregard que se situera le nouvel atelier technologique de l’établissement. Au cœur même du lycée, près des laboratoires. Une construction nouvelle, d’une surface d’environ

800 m2, qui permettra de développer l’activité de l’atelier, aujourd’hui en manque de place. La décision devrait être bientôt officialisée par le conseil régional Occitanie, porteur du projet, le dossier devant être examiné pour délibération lors de sa commission permanente de ce mois de février.

Cet atelier technologique a une triple fonction : formation des élèves, fabrication de produits estampillés lycée Beauregard et accueil d’agriculteurs. Aujourd’hui, il travaille uniquement les viandes, principalement le veau, le cochon et le canard,

qu’il transforme en pâtés, conserves et plats cuisinés.

En quadruplant quasiment de surface, la nouvelle structure permettra de développer l’activité plats cuisinés et, surtout, d’ajouter un nouveau domaine de compétences : la transformation des fruits et légumes, en confitures, jus de fruits ou plats cuisinés. "Cela nous permettra d’attirer davantage de jeunes en formation", souligne le directeur de la structure, Patrick Pezet. Et cela offrira un outil de travail aux producteurs du territoire, qui pourront ainsi donner une plus value à leurs récoltes.

GDM
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

70000 €

Situé en fond de hameau, corps de ferme en cours de rénovation /agrandissem[...]

189000 €

Cette maison en pierre construite à la fin des années 1960 est idéalement [...]

119000 €

Idéalement située à 2 min à pied du centre ville , proche gare et hopital ,[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir