Economie

La chaufferie bois de Pleau est fonctionnelle

  • La chaufferie bois participe à la transition écologique et énergétique.
    La chaufferie bois participe à la transition écologique et énergétique.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le 21 janvier, après dix mois de travaux, Annie Cazard, présidente de la communauté de communes Aubrac, Carladez et Viadène et Didier Cayla, maire de Brommat, ont réceptionné l’opération de construction de la chaufferie au bois énergie de Pleau.

Cette opération, réalisée en majorité par des entreprises locales a permis la construction d’un nouveau bâtiment constitué d’une chaufferie et d’un silo de stockage de plaquettes foretières, d’un réseau de chaleur enterré de plus de 200 mètres linéaires, reliant la chaufferie à Natura bien être et au gymnase de Pleau, ainsi que des travaux d’isolation thermique de ces deux derniers bâtiments. Annie Cazard a rappelé les objectifs de ce projet innovant : participer à la transition écologique et énergétique, réaliser des économies de fonctionnement et enfin, favoriser le développement local au travers d’une source d’énergie produite sur le territoire, c’est-à-dire le bois. Le bilan carbonne de ces équipements de loisirs était effectivement lourd avec onze tonnes de gaz pour le gymnase et plus de 50 000 litres de fioul pour le centre Natura. Ces énergies fossiles seront remplacées par des plaquettes forestières (environ 300 tonnes par an).

La présidente remercie les artisans pour leur travail, les élus qui ont porté ce projet ainsi que les financeurs pour leur aide décisive pour cet investissement de 750 000 €, l’État (au travers du fond de soutien à l’investissement public local), l’Ademe, le Feder et le Conseil départemental de l’Aveyron.

Réagir