Gastronomie

Le bulot de la Baie de Granville désormais protégé par une IGP

  • Les bulots de la baie de Granville protégés par une IGP
    Les bulots de la baie de Granville protégés par une IGP olyniteowl / IStock.com - olyniteowl / IStock.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Pêché à l'ouest de la presqu'île du Cotentin, le bulot de Granville est le premier produit à obtenir une indication géographique protégée en 2019, lui permettant de garantir désormais un niveau de qualité aux consommateurs au sein de l'Union européenne. 

Pour être étiqueté d'une indication géographique protégée, le bulot doit être pêché entre la pointe de Goury et la pointe de Champeaux, dans la baie de Granville. 45 communes situées sur le littoral constituent une zone de débarquement pour les bateaux de pêche. Le mollusque est pêché à l'aide de casiers pour éviter d'émettre un stress, assurant ainsi ses qualités gustatives. Sur les bateaux, les produits sont triés et rincés. A noter que les bulots trop petits sont rejetés à la mer. 

En obtenant une IGP, l'étiquetage "bulot de la baie de Granville" ne pourra plus être usurpé.  

Peu de produits de la mer sont aujourd'hui protégés par un signe de qualité. Les moules de la Baie du Mont-Saint-Michel sont les seules à être étiquetées d'une AOP. Les anchois de Collioure, les noix de St Jacques des Côtes-d'Armor et les huîtres de Marennes d'Oléron sont distingués pour leur part d'une IGP. 

Relaxnews
Réagir