Distinction

Decazeville obtient le label "Ville active et sportive"

Abonnés
  • Ramiro Rocca, adjoint aux sports, se félicite de l’obtention du label « Ville active et sportive ».
    Ramiro Rocca, adjoint aux sports, se félicite de l’obtention du label « Ville active et sportive ». DDM -
Publié le / Modifié le S'abonner

La cité a une longue tradition sportive. Plus de 150 associations offrent un large choix d’activités.  

Grande nouvelle, la ville de Decazeville vient tout juste de se voir attribuer le label "Ville active et sportive", décerné par le ministère des Sports, ainsi que par le syndicat Sports et Cycles et l’Association des élus chargés des sports (Andes). "C’est un label qui se base sur la dynamique et la diversité des sports dans une ville, en tenant compte des trois dernières années mais aussi en se basant sur les projets des trois années à venir", explique Ramiro Rocca, l’adjoint au maire, en charge des sports.

Question diversité, il est vrai que la ville peut s’enorgueillir de quelque 150 associations. Et ce nouveau label lui insuffle "la volonté de continuer à développer les pratiques sportives et notamment le savoir nager", confie l’élu. Un savoir nager cher à la ministre des Sports, l’ancienne nageuse Roxana Maracineanu, interpellée par le nombre de noyés qui ne cesse malheureusement de croître en France. Nouvelle piscine en juillet

Alors Ramiro Rocca se réjouit d’annoncer l’ouverture de la nouvelle piscine de Decazeville prévue pour la première quinzaine de juillet. Le bassin sera complètement refait avec une cuve en inox de 25 mètres de long, totalement hermétique. La piscine précédente, qui datait des années soixante, était totalement obsolète et le carrelage au sol était extrêmement délabré. Aussi avait-il été décidé il y a un an de la fermer pour raisons sanitaires, obligeant les scolaires et le grand public à se déplacer jusqu’à Penchot ou à la LocÔ de Capdenac. Mais ça y est, Ramiro Rocca annonce que cette nouvelle piscine sera homologuée pour les compétitions, ce qui était aussi le but. Le budget total de ces travaux s’élève à 1 100 000 €, financé en partie par le Conseil régional, le Conseil départemental, mais aussi grâce à un financement participatif qui a déjà récolté 30 000 €. Le gymnase, lui aussi à moitié abandonné et délabré, subit des travaux de rénovation depuis 2014. Les portes et les façades ont été refaites et le programme de réfection va se poursuivre.

Poursuite des actions du côté des terrains de tennis

La ville en compte cinq dont un couvert et un autre en terre battue. C’est ce dernier qui devrait être transformé en terrain de padel, le nouveau sport à la mode chez les jeunes, un mix squash-tennis. "Ça donnera une nouvelle image à Decazeville".

Enfin, en août prochain, Decazeville sera ville étape de deux spéciales, la célèbre épreuve d’enduro, l’Aveyronnaise classic. Un événement sportif aux multiples retombées économiques. Près de 1 500 personnes sont attendues pour faire vivre les commerces et les hôtels du Bassin.

Decazeville, active et sportive, voilà qui est totalement mérité au travers de ce programme d’actions menées par la municipalité.

L'immobilier à Decazeville

541 €

LOCATION APPARTEMENT DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec[...]

180000 €

A VENDRE- grande maison rénovée avec piscine ( 4X8) et grand terrain boisé [...]

56500 €

Decazeville Maison avec deux T3 de 50m² au rez de jardin et 1er étage et po[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir