Famille

Le yoga version enfants !

  • Le yoga version enfants !
    Le yoga version enfants !
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Namasté, salutation au soleil… les codes et les postures du yoga traditionnel peuvent tout à fait profiter aux enfants. Un peu d’équilibre et de calme pour vos bambins.

Des ateliers yoga pour enfants fleurissent autour de chez vous ? Hé oui, cette pratique indoue associant postures et techniques de respiration relaxantes conviennent aussi aux petits organismes. Plutôt pratique quand vos petits se transforment en boules d’énergie et éprouvent des difficultés à gérer leur tonus et leurs émotions.

Quelles spécificités ? « Les postures ne doivent pas être maintenues (…) mais pratiquées en dynamique sauf exception. Et, dans la mesure du possible, être abordées sous un angle ludique  », explique le Dr Lionel Coudron, auteur de l’ouvrage « Mieux vivre par le yoga, Découvrir les forces insoupçonnées qui sommeillent en nous ». Il suffit par exemple de donner des noms d’animaux aux positions comme le crocodile, le singe ou le lion.

Excellents facilitateurs « de concentration, les exercices de respiration sont presque toujours associés à des gestes lents ». Voici des postures accessibles pour les petits :

 

De meilleures aptitudes ? Comme le précise le Dr Lionel Coudron, les enfants ont des capacités d’imagination et de visualisation telles qu’ils « se prennent très vite au jeu. Naturellement, les jeunes ne se brident pas ». Encore faut-il aimer cette pratique. « Plus que pour n’importe quelle activité, il faut qu’il y adhère. Il faut qu’il soit motivé, que cela leur plaise. » Raison pour laquelle « il est peu probable et peu souhaitable que l’enseignement du yoga se fasse de façon systématique dans les écoles ».

Sommeil, calme, écoute. Mais pour les adeptes, les bénéfices sont multiples. La pratique du yoga permet de désamorcer la spirale « télévision, manque de concentration, troubles caractériels ». Sur le moyen terme, cette discipline donne aux petits « un cadre psychologique structurant. Cela leur permet de se construire en profondeur en développant des qualités humaines comme l’écoute, l’attention à l’autre, la conscience ».

A noter : certaines sont interdites aux enfants comme les kryas (exercices intenses de respiration profonde), la posture du paon (appelée Mayurasana), et la posture sur la tête (poirier sur les avant-bras).

Destination Santé
Réagir