Famille

Grossesse : ma consultation du 8e mois à la loupe

  • Grossesse : ma consultation du 8e mois à la loupe
    Grossesse : ma consultation du 8e mois à la loupe
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Au 8e mois de grossesse, une nouvelle consultation permet de vérifier la position du bébé, la fréquence des contractions, votre poids et l’absence d’hypertension artérielle. Parfois, des compléments en vitamine D et en fer sont aussi prescrits pour éviter les carences.

Réalisée par une sage-femme ou un gynécologue-obstétricien, la 6e consultation survient au 8e mois de votre grossesse. Dans un premier temps, les signes de l’hypertension artérielle sont recherchés : des maux de tête, des gonflements ou des œdèmes des mains, du visage, des pieds. Autres symptômes, des bourdonnements d’oreille, ou l’apparition de petites mouches noires dans le champ de vision.

L’examen clinique consiste ensuite à prendre, comme à chaque visite, la tension artérielle au repos dont la valeur doit rester inférieure à 14/9. La hauteur utérine est aussi mesurée, précieux indicateur de la croissance fœtale entre chaque échographie.

Le toucher vaginal, pas automatique. Cet examen est effectué seulement si vos contractions sont douloureuses, trop rapprochées ou trop fréquentes (supérieures à 10 par jour). Dans ce cas, des modifications du col utérin sont recherchées par le praticien. Si besoin, une échographie vaginale permet de mesurer précisément la longueur du col. En cas de suspicion d’accouchement prématuré, un suivi à domicile par une sage-femme peut être mis en place, et l’arrêt de travail prescrit pour rester au repos.

Les prises de sang. Selon votre situation, vous bénéficierez, comme chaque mois, d’une sérologie de la toxoplasmose, d’un bilan sanguin total pour évaluer un risque éventuel d’anémie. La recherche de sucres et d’albumine dans les urines.

Les complémentations. Pour éviter un manque de calcium à votre nourrisson, de la vitamine D (qui aide à absorber le calcium) en dose unique buvable peut vous être donnée. Cette prescription survient seulement si votre organisme est lui-même carencé. Une supplémentation en fer est aussi très fréquente : « les femmes enceintes ont une tendance quasi-constante à l’anémie », peut-on lire dans Le guide officiel du Collège national des gynécologues et obstétriciens.

Césarienne ou voie basse ? Au regard de la position du bébé, il est possible de se prononcer sur le mode d’accouchement au 8e mois. Mais pas toujours avec une garantie de 100% : l’obstétricien se prononcera à la visite du 9e mois s’il a un doute, et si vous n’avez pas accouché entre temps bien sûr ! Une césarienne est recommandée :

Quand le bassin est trop étroit ;

Quand un fibrome est repéré ;

Quand le placenta est placé trop bas ;

Quand le bébé est mal positionné ou en cas d’antécédents de césarienne.

Destination Santé
Réagir