Auto - Moto

Deux équipages aveyronnais en route pour le rallye des gazelles

Abonnés
  • Céline Imbert ( à droite) est associée à Cécile Pagès, double championne de France féminine de rallye. 	MR
    Céline Imbert ( à droite) est associée à Cécile Pagès, double championne de France féminine de rallye. MR MR / MR
  • Pour Stéphanie (à gauche) et Marina, participer à ce rallye est un vrai challenge : « On va se battre comme des lionnes ! »
    Pour Stéphanie (à gauche) et Marina, participer à ce rallye est un vrai challenge : « On va se battre comme des lionnes ! » Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Les Aveyronnaises seront trois à prendre le départ, le 15 mars prochain, du raïd de 2500 km dans les dunes sablonneuses du Sahara.

Le chrono est lancé. Dans une quinzaine de jours, trois Aveyronnaises prendront le départ du rallye Aïcha des Gazelles, le seul raid au monde, 100 % hors-piste, réservé exclusivement aux concurrentes féminines. Rencontre.

Départ de Rodez…

Dans le milieu du rallye aveyronnais, on ne présente plus Cécile Pagès. Double championne de France féminine aux côtés de Charlotte Berton sur l’asphalte (2011, 2012), la Ruthénoise partira à l’assaut des dunes du Maroc aux côtés d’une autre ruthénoise, Céline Imbert. Toutes les deux à la tête de l’agence d’assurances Axa de Rodez, les deux femmes se connaissent très bien. Un atout de taille pour Cécile Pagès. "Cela va être sport je pense ! Mais on ne lâchera pas. Notre avantage, c’est qu’on travaille ensemble au quotidien. On sait se dire les choses et prendre des décisions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises". "Ce rallye-raid est avant tout une course humanitaire et on compte bien participer à cet élan de solidarité en offrant plusieurs choses aux enfants marocains… C’est aussi et surtout le cœur de ce projet !", conclut le duo d’aventurières.

À 31 et 39 ans respectivement, les deux femmes s’apprêtent donc à vivre une expérience inoubliable du 15 au 30 mars prochain. Avec un programme bien fourni : 2 500 kilomètres de dunes sahariennes, de franchissements et à n’en pas douter, d’enlisements !… Le tout avec pour seul salut, une boussole et une carte, les GPS étant tout simplement interdits ! "Ce n’est pas une course de vitesse mais davantage une aventure et c’est ce qui nous plaît. On a envie de découvrir cet état d’esprit ‘‘gazelle’’. On est vraiment impatientes d’y être".

… et de Paris

Avant de goûter les dunes sahariennes, le duo aura certainement l’occasion de croiser une autre Aveyronnaise. Responsable événementiel pour le réseau Man Truck à Paris, Stéphanie D’Heilly étrennera elle aussi une première participation. Accompagnée de Marina Dumeau, responsable commerciale dans ce même réseau, elle partagera la cabine d’un camion. "Nous nous sommes rencontrées dans une entreprise composée essentiellement d’hommes. Pour nous, participer à ce rallye est un vrai challenge : sortir de notre zone de confort, découvrir des compétences et des qualités insoupçonnées, partager de vraies valeurs, mais surtout vivre une aventure unique et hors du commun. Seul on va plus vite. Ensemble, on va plus loin" jubile Stéphanie.

Issue d’une famille du Nord-Aveyron, la quadragénaire dynamique a toutes ses racines à Argences-en-Aubrac. "J’y recharge mes batteries chaque été en famille et entre amis. Entre les fêtes de village – que je ne manquerais pour rien au monde ! – les balades dans les paysages époustouflants de l’Aubrac et les aligots entre amis, on ne voit pas le temps passer".

C’est d’ailleurs dans cette région "magnifique et très rude", où les habitants sont habitués "à se confronter à une météo difficile sans jamais rechigner", que Stéphanie s’est préparée à cette compétition unique en son genre. Les dunes en moins. "Les Aveyronnais ont la réputation d’être des travailleurs acharnés et d’aller au bout des choses ; c’est ce que je vais tâcher de faire sur le Rallye Aïcha des Gazelles. Ce rallye va nous mettre à l’épreuve Marina et moi-même, mais je ne suis pas du genre à me laisser impressionner par les difficultés, on y arrivera j’en suis sûre ! On va se battre comme des lionnes !", annonce-t-elle. Rendez-vous donc le 30 mars à Essaouira !

Aurélien Delbouis
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

560 €

TYPE 3 RÉNOVÉ AVEC CUISINE AMÉNAGÉE, SÉJOUR/SALON AVEC GRAND BALCON, 2 CHAM[...]

689 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - T3 ensoleillé avec terrass[...]

168000 €

Rodez centre-ville - Appartement T4 situé au deuxième étage d'un magnifique[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir