Département

La gauche vote contre "un budget frileux"

  • Le budget a été adopté vendredi.
    Le budget a été adopté vendredi. OC -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Les conseillers départementaux ont voté, vendredi 1er mars, le budget primitif 2019. La Rem s’est abstenue.

Le budget a été adopté vendredi 1er mars sans les voix de La Rem qui s’est abstenue ni celles du groupe socialiste et républicain qui a voté contre, le jugeant "frileux" selon Bertrand Cavalerie. Et d’interroger la majorité : "Quel intérêt d’être un bon élève ? Pourquoi avoir des marges et ne pas s’en servir ?" Pour Arnaud Combet, "ce budget est sans vision, atteint du trouble de “gestionnite aigu”, sans souffle nouveau pour finir le mandat".

Un budget jugé sans ambition, " trop économe " selon Sarah Vidal qui pointe également du doigt "la baisse des dépenses sociales envers les personnes âgées alors que les plus de 75 ans représentent 14 % de la population aveyronnaise ". Ce à quoi, la majorité, par la voix d’André At, vice-président, indique que "le budget est à l’équilibre et équilibré ", " sans hausse du foncier bâti ", ajoute Jean-Philippe Sadoul, autre vice-président chargé de présenter le budget.

L’État dans le viseur

Pour justifier son abstention, le groupe d’opposition La Rem, par la voix d’Anne Blanc, s’est appuyée sur l’actualité, évoquant "l’autosatisfaction indécente des vice-présidents à l’heure où nous traversons une crise sociale". Sur la forme toujours, elle pointe "un manque de transparence" et explique la contractualisation Etat-collectivités "pour préserver l’équilibre des dépenses publiques".

Un sujet (sensible) qui a suscité la colère (maîtrisée) de Jean-François Galliard, président du Département. "Le Département n’a pas attendu le grand débat (lire par ailleurs) pour être au contact des Aveyronnais." Et de poursuivre : "Je suis un élu du peuple. L’arbitre, c’est le peuple. L’État dit : “Vous signez”. Je n’ai pas admis. Il n’y a pas eu de négociations." Une position partagée par la gauche : "Nous avons refusé comme vous la contractualisation. Le Département est encore le grand perdant de cette réforme fiscale. Si cela devait aboutir, ce serait mortifère pour le Département avec un budget qui deviendrait à peine plus élevé que l’Agglomération de Rodez", affirme Bertrand Cavalerie.

Conseiller départemental et sénateur, Alain Marc, a remis une couche à l’attention du parti du chef de l’État sur le volet routier concernant le devenir de la RN88. "Le problème, c’est la loi NOTRe." Un chantier "de plus en plus insupportable", fulmine André At à l’attention de l’État décidément dans le viseur. Et pas seulement depuis vendredi.

Deux motions approuvées

Le groupe socialiste et républicain a présenté une motion pour maintenir les moyens budgétaires concernant la langue occitane affectée par la réforme de l’Éducation nationale et la décision du Rectorat de supprimer la dotation. Le groupe majoritaire, par la voie de Jean-Claude Anglars, président du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de l’Aveyron, a présenté une motion en faveur d’une initiative française pour préserver l’engagement volontaire des sapeurs-pompiers. Cette motion fait suite à l’arrêt « Matzak » rendu par la cour de justice de l’Union européenne le 21 février qui a jugé que le temps de garde du pompier belge doit être considéré comme du temps de travail. Pour rappel, 93 % des pompiers sont volontaires en Aveyron. Ces deux motions ont été approuvées à l’unanimité.

 

Repères

369 585 233 €, budget 2019 du Département soit une hausse de 3,1 % par rapport à l’année précédente.
151 M€ pour les solidarités humaines.
58 M€ pour les solidarités territoriales.
51,5 M€ pour les grandes infrastructures.
84 M€ pour les moyens généraux.
21,6 M€ d’annuité.
+ 10% en faveur des collèges.
pour les Routes, même hausse en faveur du développement de la fibre optique et pour le dis.
+ 3% pour les Routes, même hausse en faveur du développement de la fibre optique et pour le Sdis.
 

Olivier Courtil
L'immobilier à Rodez

115000 €

Emplacement de premier choix. Coquette maison de ville au charme absolu. Sa[...]

185 €

Studio mansardé, entièrement équipé avec un lit, une armoire, une table + c[...]

308 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Agréable studio rénové sect[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir