Millau

Grand débat : conjuguer transition énergétique et raison écologique

Abonnés
  • La Fédération des grands causses et Co-27-XII environnement lancent le débat.
    La Fédération des grands causses et Co-27-XII environnement lancent le débat. ML -
Publié le / Modifié le S'abonner

Le premier grand débat de Millau est organisé le 9 mars par la Fédération des Grands causses.

 

Les associations de protection de l’environnement invitent tous les citoyens à venir débattre sur le thème de la transition écologique le 9 mars à partir de 9 h 30, dans la chapelle du Créa. En toile de fond la singularité du département de l’Aveyron qui affiche un bilan énergétique positif. "On consomme moins d’énergie que l’on ne produit d’énergie renouvelables" expose, comme entrée en matière, Catherine Laur, membre du conseil d’administration du la Fédération des grands causses. Les organisateurs, secondés par un garant de la CNDP, commission nationale du débat public, comptent aborder trois sujets.

En ouverture, la protection de l’environnement, et la question délicate de la biodiversité face à l’attractivité. Puis les problématiques liées à la précarité énergétique ou comment faire pour réduire notre consommation d’énergies sans pour autant impacter le porte-monnaie des personnes précaires. Et finalement, comment utiliser les ressources locales pour préserver l’environnement en respectant les riverains et en maîtrisant le coût de l’énergie.

Un vaste programme qui sera mis en lumière par les problématiques locales liées à l’éolien, au projet de méga-transformateur de Saint-Victor-et-Melvieu et à l’intallation de champs photovoltaïques en Sud-Larzac Les militants écologistes de l’Amassada seront présents pour diffuser leurs savoirs en matière de transition écologique. " En 2050 nous produirons deux fois plus d’énergies renouvelables que nous ne consommons en total d’énergies en Aveyron, entre-temps nous aurons fait un effort de sobriété d’énergie", déclare Bruno Ladsous, secrétaire du groupement d’associations Co-27-XII environnement. "L’idée de ce débat c’est de savoir comment la population peut s’emparer de cette discussion nationale pour réfléchir, en tant qu’individu mais aussi collectivement, à cette question de la sobriété énergétique, explique-t-elle, nous sommes un collectif anti-éolien et nous créons aussi ce débat pour faire comprendre et fédérer toutes les personnes qui vont être concernées par ce voisinage intempestif". Tout le monde est invité à participer et à amener des idées qui seront transmises en bonne et due forme sur le site du grand débat. Rendez-vous samedi matin de bonne heure pour un débat qui s’annonce grand.

Des projets en pagaille

Plus de vingt projets éoliens sont prévus sur le Sévéragais entre Bertholène, Verrière et Campagnac. Le projet de méga transformateur de Saint-Victor-et-Melvieux fait face à une mobilisation citoyenne forte et déterminée. Le projet d’installation de 400 hectares de panneaux photovoltaïques couplé à une usine de transformation de méthane au sud du Larzac inquiète.

L'immobilier à Millau

655 €

T3 avec ascenseur - Centre ville en résidence avec ascenseur, T3 bien ajour[...]

415 €

T2 PROCHE CENTRE - Grand T2 de 58 m² en 1er étage d'un immeuble situé avenu[...]

700 €

T4 TERRASSE ET GARAGE - Dans une Résidence proche du centre-ville. Très bea[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir