Gaëtan Cournède, l’ex-Livinhacois vice-champion... de Suisse

  • Gaétan Cournède, à gauche, avec son pote Nicolas Matthey, sur la 2e marche du podium.
    Gaétan Cournède, à gauche, avec son pote Nicolas Matthey, sur la 2e marche du podium. Repro CPA
Publié le

Depuis 4 ans, souhaitant changer l’air, il a opté pour la Suisse où il a aussi posé ses boules... avec succès !  

Il y a quatre ans, le Livinhacois Gaétan Cournède a décidé de changer d’air, de partir pour la Suisse. Il en a surpris plus d’un. Pour lui, c’était mûrement réfléchi, précisant : « J’ai senti que je m’enclavais aussi bien dans ma tête que physiquement. J’avais besoin de voir autre chose, d’apprendre sur les gens et les autres pays. Quand j’ai été voir un cousin à Annecy (Haute-Savoie) et que j’ai été faire un tour en Suisse, j’ai eu un déclic : j’irai poursuivre ma vie là-bas ».
Pas facile de quitter sa famille, même s’il revient la voir de temps à autre, pas simple de s’habituer à un nouvel environnement et un nouveau style de vie. Gaétan a franchi le pas sans trop se poser de questions. Sa profession lui a incontestablement facilité la tâche. Il travaillait à l’hôpital à Decazeville et il s’est retrouvé aide de bloc opératoire dans un hôpital de Neuchâtel.

Autre moyen pour bien s’intégrer, la pétanque. Bon joueur dans le Bassin, il a trouvé des coéquipiers en terres helvètes. L’été dernier, Gaétan a frôlé l’exploit, ne s’inclinant qu’en finale du championnat suisse de pétanque en doublettes.
Il revient sur son parcours : « Nous faisons d’abord des éliminatoires par cantons. Puis nous nous retrouvons pour la phase finale avec environ 128 équipes. Il y a deux tours de poule que nous avons passé sans trop de souci. Ensuite, tout s’est enchaîné, huitièmes, quarts et demi-finales où nous avons joué au plus haut niveau. Hélas ! en finale, nous avons baissé pied, surtout moi au tir. Je ne sais comment expliquer cette baisse de régime, la fatigue, le stress de l’enjeu ? Mais avec le recul, cela reste un bon souvenir et je tire mon chapeau à mon coéquipier, Nicolas Matthey (dit Mighty), un supergars ».
Ajoutons qu’en finale, ils ont affronté Luc Camelique, plusieurs fois champion de Suisse. Pour notre ex-Livinhachois, il y a là-bas de très bons joueurs comme en France mais le niveau moyen est légèrement inférieur à celui de l’Hexagone.
Du reste, Gaétan Cournède apprécie Neuchâtel et sa région, il réalise des balades avec sa compagne, découvrant des sites somptueux, des lacs et des forêts à couper le souffle, n’étant pas très loin du Jura, tout aussi beau.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Livinhac-Le-Haut

117000 €

Home patrimoine immobilier vous propose de découvrir cette Maison de villa[...]

85600 €

LIVINHAC LE HAUT - Maison à colombages Dans un quartier tranquille tout en [...]

58000 €

Beaucoup de potentiel pour cette maison en pierres, composée d'une grande c[...]

Toutes les annonces immobilières de Livinhac-Le-Haut
Réagir