Social

Les surveillants pénitentiaires bloquent la maison d'arrêt de Rodez et poursuivent le mouvement

  • Les surveillants pénitentiaires ont bloqué la maison d'arrêt de Rodez, ce jeudi 7 mars.
    Les surveillants pénitentiaires ont bloqué la maison d'arrêt de Rodez, ce jeudi 7 mars. José A. Torres -
Publié le / Modifié le S'abonner
Les surveillants pénitentiaires ont bloqué jeudi 7 mars la maison d'arrêt de Rodez, dès 7 heures, après l'agression, il y a deux jours, de deux de leurs collègues du centre de Condé-sur-Sarthe. Le mouvement doit être reconduit vendredi 8 mars. 

Ce jeudi 7 mars, dès 7 heures, les surveillants pénitentiaires de la maison d'arrêt de Rodez ont bloqué l'entrée de l'établissement, comme ils l'avaient annoncé récemment. Un blocage lancé à l'appel de FO et de l'intersyndicale.

Ce mouvement fait suite à l'agression, il ya deux jours, de deux de leurs collègues de la prison de Condé-sur-Sarthe. L'un des surveillants a été grièvement blessé par un détenu radicalisé. Dans le collimateur des agents, notamment, le fait que les fouilles des visiteurs n'existent plus. Ils attendent aussi, du gouvernement, d’appliquer ce qui avait été signé et promis : un gilet pare-coup et pare-lame, ou encore des menottes pour transférer les détenus. Mais également, autoriser le port d'un Taser. 

Une délégation régionale devait rencontrer des représentants du ministère de la Justice, ce jeudi 7 mars en fin d'après-midi. 

Le centre de détention héberge, actuellement, 140 prisonniers pour 56 personnels de surveillance.

L'immobilier à Druelle

300000 €

Sur la commune d'onet-le-château et proche de Druelle, cette maison d'habit[...]

555 €

Dans un cadre bucolique venez découvrir cette charmante maison entièrement [...]

260000 €

Druelle très jolie maison T5 de 2001, sur 1/2 niveau, quartier calme proche[...]

Toutes les annonces immobilières de Druelle
Réagir