Fédérale 1 (Poule 3 - 19e journée)

Rugby : Rodez, une bonne passe à confirmer

  • Mieux en jambes, Marika Vunibaka est un joueur important du SRA.
    Mieux en jambes, Marika Vunibaka est un joueur important du SRA. Jean-Louis Bories -
Publié le / Modifié le S'abonner

Les Ruthénois se rendent chez la lanterne rouge graulhétoise, samedi 9 mars (15 h 30). L’occasion de montrer encore qu’ils ont enfin trouvé la bonne carburation.

Hugo Alonso, Clément Baldy, Marika Vunibaka et tous leurs coéquipiers ne peuvent pas se cacher. Surtout depuis que leurs récentes performances font dire à certains observateurs que la qualification (il faut terminer la saison régulière dans les six premiers) est à nouveau jouable. Cet après-midi (15 h 30) au stade Noël-Pelissou de Graulhet, tout autre résultat qu’un succès serait ainsi une énorme déception.

D’abord parce que les Tarnais sont derniers de la poule 3, avec seulement 14 points au compteur et, surtout, un seul succès en 17 matches joués (deux de plus que Rodez). Mais aussi du fait de la qualité entrevue lors des dernières sorties du XV sang et or. Alors certes, le 60-19 a été passé au mal en points Fleurance (10e), lors du dernier match, il y a trois semaines maintenant. Mais comme lors de la défaite (avec le bonus défensif) face à l’ogre Valence Romans 20-26 ou encore, un peu plus tôt, celle concédée dans le Gard à Nîmes (20-14), le jeu ruthénois se porte bien mieux qu’en 2018. En tout cas, les Ruthénois semblent avoir enfin trouvé la bonne carburation collective, au moins en attaque. Car en défense, ils restent sûrement encore trop inconstants pour être ambitieux. Pour autant, à Graulhet, ils n’ont pas le droit à l’erreur, ne peuvent pas se trouer dans ce secteur de jeu.

"On est impatient de jouer ", confiait hier le coach aveyronnais Arnaud Vercruysse, déplorant une nouvelle fois "un calendrier façon gruyère" qui les a laissés sans match officiel depuis trois semaines, avec, notamment, une journée où ils ont été exemptés. Pas de quoi néanmoins perturber plus que de raison ses hommes. "L’objectif reste quoi qu’il arrive le même quand tu abordes le match, indique ainsi le technicien. Après, on sait qu’on va tomber sur une équipe accrocheuse, qui a cette capacité à ralentir le jeu. Beaucoup d’équipes qui sont allées gagner là-bas ont néanmoins été en situation délicate jusqu’à la 70e minute de jeu. "

Éviter les fautes

"On se concentre nous, sur ce que l’on doit faire, poursuit-il. Et on est sur la même tendance (que lors des derniers matches), on va essayer de mettre de la vitesse dans le jeu. " Sans pour autant mettre la charrue avant les bœufs ou alors tomber dans les pièges tendus par un adversaire mal en points. "Ce que je redoute, ou plutôt ce qu’il ne faudra surtout pas produire, c’est commettre des fautes qui pourraient nous mettre en difficulté." Ses hommes sont prévenus. Ils savent ce qu’ils ont à faire. Un printemps enchanteur passe par une performance sérieuse aujourd’hui.

 

Aurélien Parayre
L'immobilier à Rodez

280 €

RODEZ : Studio dans résidence récente, hall d'entrée avec placard, une pièc[...]

32 €

Box fermé au sous sol d'un copropriété située en plein coeur du faubourg.[...]

273 €

RODEZ - STUDIO équipé et fonctionnel exposé Sud , situé à proximité du Lycé[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir