Fédérale 1 (19e journée)

Rugby : mission accomplie et avertissement sans frais pour Rodez

Abonnés
  • Ravanello a contribué au succès du SRA.   
    Ravanello a contribué au succès du SRA.    Archives JLB / Archives JLB
Publié le / Modifié le S'abonner
Si le SRA a décroché un succès important à Graulhet (26-19), samedi, la manière a parfois laissé à désirer.

Comment analyser cette opposition tarno-aveyronnaise ? En ne retenant que la valeur des forces en présence et en faisant fi des menaces de rétrogradation planant sur certains clubs, qui, si elles devenaient réalité, pourraient être synonyme de repêchage pour d’autres ? Difficile de le dire. Toujours est-il qu’elle a mis aux prises une formation de Graulhet au plus faible nombre de points de son histoire (un seul match gagné sur dix-sept joués) et une équipe de Rodez qui voulait s’imposer à l’extérieur et, surtout, là où ses concurrents directs pour la qualification pour les phases finales avaient réussi à prendre les points qu’ils avaient prévu de prendre.

Retenir les leçons pour dimanche prochain

À l’issue de la rencontre, force est de constater que ce fut mission accomplie pour les Ruthénois, avec néanmoins comme bémol d’avoir laissé planer le doute quant à leurs capacités à répondre présent quatre-vingts minutes durant.
La première mêlée, avec introduction pour Rodez, qui poussait le pack adverse au point de rupture, aurait pu donner le La d’une après-midi qui s’annonçait difficile pour Graulhet. Idem pour le premier ballon porté. Logiquement, les Stadistes ouvraient le score sur pénalité. Graulhet répondait grâce à une belle relance depuis ses vingt-deux mètres ; un ballon d’abord négocié par les trois-quarts, au large puis dans l’axe, avant un retour à l’intérieur pour Davis, qui allait à l’essai.
Pris dans la largeur, Ravanello et ses partenaires semblaient subir les événements et se mettaient souvent à la faute. L’arbitre n’hésitait d’ailleurs pas à sortir deux cartons jaunes dans la même minute (à la 40e, pour Iosseliani et Tonga), favorisant l’essai tarnais de pénalité juste avant la pause.
Menés et sermonnés par leur entraîneur, les Ruthénois revenaient sur le terrain en seconde période avec d’autres intentions, refaisaient rapidement leur retard, d’abord au pied, par deux pénalités, puis, après avoir retrouvé leur puissance en mêlée, par le jeu en alternance, avec un essai entre les barres de Mazet. Mais c’est bien l’entrée en jeu des remplaçants,  qui, en apportant dynamisme et fraîcheur à la formation tarnaise, changeait la physionomie d’un match que Rodez pensait dominer par sa seule puissance. Restait à la lanterne rouge à bien finir le match, ce qu’elle a souvent bien fait cette saison. Regnier et les siens s’y attelaient et à la fin, Masima franchissait la ligne pour la troisième fois, pour un essai bien préparé par ses partenaires mais qui ne permettait pas d’éviter la défaite. Un résultat qui ne change rien côté tarnais. En revanche, dans le camp aveyronnais, on se dit que la qualification pour les phases finales, si elle est jouable, ne va pas être une mince affaire et la venue de Saint-Sulpice-sur-Lèze, dimanche, en match en retard, est là pour rappeler qu’un match doit se jouer en respectant l’adversaire pour arriver à le gagner. Samedi, l’avertissement était sans frais dans le Tarn.

Arnaud Vercruysse, entraîneur de Rodez : Le contenu du match n’a pas été à la hauteur de nos attentes ni de celles de nos supporters. Nous n’avons pas été en phase avec le scénario que nous envisagions. Nous étions prévenus mais peut-être n’avons-nous pas pris ce match avec le sérieux nécessaire. Chaque joueur va devoir faire le ménage dans sa tête.

Enzo Ravanello, capitaine de Rodez : Nous avons eu du mal à répondre au défi et au combat proposés par les Graulhetois en première mi-temps. Nous sommes revenus avec d’autres intentions en seconde période et même en nous retrouvant en infériorité numérique, nous avons su proposer un rugby différent. Il nous fallait absolument assurer ces quatre points. Les choix sur le plan du coaching ont été payants.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

159000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez ! Découv[...]

473 €

RODEZ-HYPERCENTRE : appartement de type 3 duplex, au calme du centre ville[...]

331 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Proche université Champoll[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir