Justice

Espalion : prison ferme pour le vol d'un téléphone portable

  • Les faits se sont déroulés à Espalion, le 11 novembre 2018, sur le parking de la discothèque L'Excalibur.
    Les faits se sont déroulés à Espalion, le 11 novembre 2018, sur le parking de la discothèque L'Excalibur. Archives JAT -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Deux individus, âgés de 19 et 38 ans, étaient jugés vendredi 15 mars devant le tribunal correctionnel de Rodez pour avoir, à Espalion sur le parking de la discothèque l'Excalibur, volé le téléphone portable d'un homme : la victime a été trainée sur plusieurs mètres, coincée dans la voiture des malfrats. Les faits ont eu lieu le 11 novembre 2018.

Difficile, lors de l'audience correctionnelle du vendredi15 mars, de démêler le vrai du faux dans les déclarations des deux prévenus âgés de 19 et 38 ans. Ils sont accusés d'avoir, à Espalion, sur le parking de la discothèque l'Excalibur le 11 novembre 2018, perpétrés un vol avec violence.

Au petit matin, alors que la boîte de nuit ferme ses portes, la victime explique : "J'attendais un ami à l'extérieur lorsque je suis accosté par deux individus. Ils cherchaient leur chemin pour rentrer. Je me suis penché à l'intérieur de leur véhicule, mon téléphone portable à la main. " 

La voiture démarre alors en trombe, l'un des deux prévenus essaie de lui arracher son téléphone. Toujours accroché au véhicule, le buste coincé à l'intérieur de l'habitacle, il est traîné sur plusieurs dizaines de mètres. Le conducteur pile. La victime est violemment projetée au sol. Les prévenus sont retrouvés peu après grâce à la vidéosurveillance.

Devant les juges, chacun se rejette l'arrachage du téléphone. " On est d'accord : un de vous deux ment ! ", assène le juge Abdessamad Errabih. Et les déclarations de la victime ne permettent pas d'identifier clairement l'auteur du vol du téléphone portable. 

Toutefois, les juges ont estimé le conducteur coupable de ces faits et l'ont condamné à 18 mois de prison ferme. Il est maintenu en détention. Le passager, son cousin, est relaxé des faits de vol. Mais il écope de six mois avec sursis pour détention de stupéfiants. Lors de la perquisition à son domicile, les gendarmes avaient retrouvé 24 grammes de cannabis.

L'immobilier à Espalion

148000 €

Dans un quartier calme avec vue sur le Lot, à voir cette grande maison en p[...]

120000 €

Vous serez séduit par sa magnifique vue !! Appartement de type 3 en duplex [...]

169000 €

Confortable maison bourgeoise de caractère sans mitoyenneté d'une superfici[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir