Circulation

Le giratoire qui doit mieux faire tourner Espalion

  • Les riverains ont exposé aussi leurs réflexions sous le regard du maire et du responsable du Département matière routière.
    Les riverains ont exposé aussi leurs réflexions sous le regard du maire et du responsable du Département matière routière. CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le Département a proposé une concertation en mairie avant de valider le projet pour un coût de 300 000 €.

Les commerçants semblent avoir été entendus après leur coup de gueule à coup d’affiches (lire notre édition du 23 février dernier, NDLR). Une concertation a eu lieu avec le Département qui a écouté leurs doléances et a proposé une seconde concertation en mairie à l’attention des riverains, usagers, citoyens intéressés pour présenter le projet de mini-giratoire du boulevard de Guizard et l’avenue d’Estaing qui fait suite à la mise en place de la déviation. "L’objectif est de garder l’attractivité en rendant l’avenue d’Estaing minoritaire pour permettre une meilleure fluidité et amener les gens en centre-ville pour ceux qui le souhaitent", dit en ce sens Laurent Ricard, directeur du service des aménagements routiers au conseil départemental, en montrant le plan avec les déviations nécessaires pour la réalisation des travaux qui débuteront le 9 septembre pour une durée maximale de cinq semaines.

Panneaux d’entrée de ville avant la mi-avril

De l’attractivité encore avec l’annonce par le Département de l’implantation de nouveaux panneaux aux écritures plus grandes et d’autres panneaux déplacés pour améliorer la visibilité qui annonce l’entrée de ville.

"Cela se fera avant le 15 avril", assure Laurent Ricard. Pour revenir au mini-giratoire, celui-ci doit aussi améliorer la sécurité avec des trottoirs aux normes personnes à mobilité réduite, un code couleurs, etc. Pour ce faire, l’hôtel Raulhac qui a été vendu mais dont le premier permis a été retoqué (en attendant une imminente issue favorable), sera rogné pour améliorer la visibilité.

Cet aménagement nécessite la mise en place d’une déviation qui, là aussi, a été revue et corrigée, en passant dorénavant par la rue du Dr. Trémolières et la rue Jean-Boscary (devant le cinéma). Le public est venu nombreux en mairie se rendre compte du projet. Le Département avait bien fait les choses avec différentes tables permettant des échanges personnalisés. Chacun y est allé de sa remarque, sur la voie exiguë avenue d’Estaing ou encore sur le stationnement. Laurent Ricard n’en démord pas : "Faire autrement c’est techniquement impossible, je vous offre le repas sinon !", lance-t-il à l’attention d’un riverain. De son côté, Eric Picard, maire, appelle au calme : "Il faut relativiser" tout en indiquant que ce mini-giratoire représente la première pierre à l’édifice du nouveau centre bourg et annonce "qu’à défaut d’indemnisation pour remédier aux manques à gagner des commerçants en période de travaux, on travaille à trouver une solution pour atténuer la perte financière. Les premiers retours sont positifs", conclut-il.

L'immobilier à Espalion

204000 €

Vous cherchez à acheter un appartement neuf sur Espalion? Venez visiter cet[...]

83000 €

Dans résidence récente jouissant de très bonnes prestations (piscine, accès[...]

55000 €

ESPALION - Dans résidence récente jouissant de belles prestations (piscine [...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir