Sport

Football : les filles confirment, l’équipe I s’offre une incroyable remontée

Abonnés
  • Les formations U17F de l’ESCC, la JS Lévezou, l’AS Olemps et Capdenac, lors de la première journée de coupe.
    Les formations U17F de l’ESCC, la JS Lévezou, l’AS Olemps et Capdenac, lors de la première journée de coupe.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le week-end de l’ESCC débutait vendredi soir par la rencontre des filles, confirmant leurs bonnes dispositions actuelles en s’imposant 3-0 face à Laissac /St Geniez (doublé d’Aurélie Merlhe et Lucie Boulouys). Ces deux formations vont se retrouver, dès vendredi prochain dans le cadre de la coupe Braley. Si les équipes 2 et 3 se sont inclinées respectivement sur les score de 5-0 et 4-0 face à Millau II et Alrance, on pensait bien que l’équipe fanion – à l’heure de jeu de sa rencontre – ne pourrait sauver le bilan des seniors garçons. Il n’en fut rien. En déplacement à Rignac, avec une équipe décimée par les absences, l’ESCC s’attendait à une rencontre très compliquée face au leader invaincu. Le début de match confirmait les craintes noires et blanches, accentuées par un déchet technique trop important. L’ESCC subissait la pression locale. À la 35e, l’ESCC était mené 3-0. Un score lourd qui venait récompenser le très bon premier acte adverse. Le début du second acte était plus équilibré. Tout basculait à partir de la 65e. Si le premier but de l’ESCC par Cyril Julien s’avérait plutôt symbolique, l’ESCC avait le mérite de rapidement de doubler la mise par Cédric Rigal. C’est alors que l’ESCC profitait alors d’une certaine panique locale et du changement de dynamique pour maîtriser cette fin de rencontre. À la 85e minute, Vincent Merlhe arrachait l’égalisation d’une subtile tête prolongée. L’ESCC s’offrait même la balle du 4-3, quand Cédric Rigal partait seul au but mais l’officiel… sifflait la fin du match. Néanmoins, le partage des points chez le leader au regard de la physionomie du match reste une excellente performance. Si l’ESCC a fait preuve de réussite défensive sur certaines opportunités offensives, les noirs et blancs ont eu le mérite de ne pas sombrer au repos et de ne pas se désolidariser, permettant cette remontée.

L’ESCC souhaite un prompt rétablissement au capitaine rignacois, blessé lors de la rencontre.

Réagir