Conférences

Les trésors de l’Égypte ancienne seront abordés, dès ce soir

Abonnés
  • Des pièces de bijouterie seront présentées.
    Des pièces de bijouterie seront présentées.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le cycle de conférences organisé par l’association Dromos, en écho à la venue à Paris du Trésor de Toutânkhamon, se poursuit : le musée municipal de Millau a déjà accueilli, mardi 12 mars, l’égyptologue Amandine Marshall, qui a exposé les circonstances de la découverte de la tombe de ce roi, et les pillages qui ont eu lieu peu après son inhumation.

La conférencière Jacqueline Robin prend la relève avec trois séances qui donnent leur contexte à ces fabuleuses collections d’orfèvrerie. Elles ont lieu les jeudis de mars à 18 h 30, à la galerie Le Salon, à côté du Vieux Moulin à Millau.

Le premier sujet du jeudi 14 mars, a été celui de l’or en Égypte ancienne et la manière dont les pharaons exploitèrent le métal précieux.

Ce soir, il sera question des autres trésors d’Égypte, dont la découverte connut moins de retentissement que celle de Toutânkhamon, mais qui comportent pourtant des pièces de bijouterie d’un grand raffinement.

Bien sûr, la présentation des objets les plus remarquables du trousseau funéraire de Toutânkhamon réjouira les yeux et les imaginations lors de la conférence du jeudi 28 mars.

Marc Gabolde, maître de conférences à l’Université Paul-Valéry de Montpellier et spécialiste de la 18e dynastie égyptienne, parlera du déroulement de celle-ci et des circonstances mouvementées autour du règne de notre jeune pharaon.

Cette ultime conférence se tiendra à l’Hôtel Ibis – Mercure à Millau, lundi 1er avril, à 18 h 30.

Contact : 06 76 15 44 12. Paf : 6 €.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Millau

71000 €

MILLAU - centre ville. Produit d'investissement sous convention - Locatif u[...]

375 €

Joli duplex mansardé proche du centre-ville avec parking privé. - Joli dupl[...]

480 €

T2 avec parking - Appartement T2 entièrement rénové situé en dernier étage [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir