Santé

Aveyron : des traces de Listeria dans un plat servi à 2 000 écoliers

  • L’origine de la contamination est encore méconnue.
    L’origine de la contamination est encore méconnue. Repro CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner

Une analyse menée dans une cantine scolaire sur un plat de salade italienne a révélé la présence de la bactérie.

Une banale salade de pâtes italienne a jeté le trouble hier dans de nombreuses familles aveyronnaises après qu’on y a découvert mercredi des traces de listeria monocytogenes, une bactérie pouvant causer la listériose. Le plat en question avait été préparé par un traiteur du Vallon avant d’être servi à près de 2000 personnes, des écoliers pour la plupart, dans des cantines scolaires du département. C’est à la faveur d’un contrôle sanitaire mené mercredi sur un plat témoin dans une cantine scolaire que la contamination par la bactérie a été découverte. Sitôt averti, le responsable de l’Auberge de Bruéjouls a contacté tous les établissements où la salade avait été servie pour les informer sur cette contamination. Et ceci, afin qu’ils préviennent à leur tour les parents des écoliers susceptibles d’avoir consommé le plat incriminé.

Les analyses à l’auberge n’ont rien révélé de suspect

Dans le même temps, les services sanitaires de la DDSPP se sont rendus à l’auberge de Bruéjouls pour effectuer des analyses complémentaires. Celles-ci n’ont heureusement rien révélé. Les services d’hygiène poursuivent leurs investigations pour tenter de savoir exactement quel aliment est à l’origine de la contamination. "La salade en question est préparée avec du fromage, de la mozzarella en l’occurrence, mais aussi du jambon, explique Mathieu Regourd avec dépit. Heureusement, pour l’instant personne n’est malade et j’espère que personne ne le sera", se rassure l’aubergiste qui sait bien que les symptômes de la listeria peuvent se manifester jusqu’à 2 mois après la consommation d’aliments contaminés.

Pressé de faire la lumière sur cette contamination, le traiteur du Vallon a également mandaté les techniciens d’Aveyron Labo pour analyser des échantillons témoins. "On travaille main dans la main et en toute transparence avec les techniciens de la DDSPP, mais aussi avec Aveyron labo. Indépendamment de cette histoire, ces derniers nous conseillent dans la mise en place d’un nouveau système de traçabilité à base de codes et de photos numérisées. Cela nous permettra, en cas de souci, d’être en capacité de remonter la trace de chaque ingrédient entrant dans la composition d’un plat préparé par nos soins", conclut un Mathieu Regourd doublement vigilant.

La Listeriose, qu’est ce que c’est ?

La listériose est une infection causée par l’ingestion d’aliments contaminés par une bactérie de la famille des Listeria (la listeria monocytogenes). La bactérie responsable de l’infection est fréquemment retrouvée dans l’environnement (sols, végétaux, eaux usées) et dans le tube digestif de nombreux animaux. Elle résiste au froid mais est tuée par la chaleur. Les aliments crus sont ainsi les plus fréquemment contaminés : fruits et légumes mal lavés, produits laitiers non pasteurisés et fromages au lait cru, viandes peu cuites, produits de charcuterie, poissons fumés et crus, coquillages crus, ou encore graines germées. Il est impossible de reconnaître un aliment contaminé par Listeria, il a la même apparence, le même goût et la même odeur qu’un produit sain. L’ingestion de la bactérie n’entraîne pas forcément la listériose. La listériose est une maladie rare en France, avec environ 5 à 6 cas par million d’habitants par an. Elle touche en particulier les personnes fragiles. Si la maladie survient exceptionnellement chez des personnes en pleine santé, elle peut entraîner la mort, en particulier chez les personnes sensibles. Les symptômes peuvent se manifester de 2 jours à 2 mois après la consommation d’aliments contaminés. Ils sont variables et peu spécifiques, allant d’une absence de signes cliniques, de diarrhées modérées ou de symptômes grippaux (fièvre, courbatures, maux de tête...) jusqu’à des troubles neurologiques comme les méningites ou méningo-encéphalites. En cas de contamination de la femme enceinte, l’infection peut passer inaperçue ou se réduire à des contractions ou un état pseudo-grippal. Cependant, les risques et conséquences peuvent être graves pour l’enfant à naître : mort in utero, avortement spontané, accouchement prématuré, infection néonatale avec évolution fatale. La listériose peut être traitée par des antibiotiques.
Précautions à prendre :  Il faut respecter la date limite de consommation des aliments ; consommer rapidement les produits après ouverture ; dans le réfrigérateur, conserver les aliments crus séparément des autres pour éviter leur contamination ; régler le réfrigérateur à 4°C maximum ; laver les fruits et légumes avant consommation ; nettoyer régulièrement le réfrigérateur ; laver mains, plans de travail et ustensiles après contact avec des aliments crus. Par ailleurs, la bactérie étant tuée par la chaleur, il est essentiel de cuire ou réchauffer les aliments à plus de 75°C.

Source ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.
 

Rachid Benarab
L'immobilier à Rodez

767 €

Situé dans un quartier calme et agréable, appartement de type 4 traversant [...]

263 €

Pas d'information[...]

499 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement en centre ville[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir