Alimentation

Rodez : Foch économise 20 000 € en limitant son gaspillage

  • Les élus de la Région et le personnel du lycée mobilisés contre le gaspillage.
    Les élus de la Région et le personnel du lycée mobilisés contre le gaspillage. CPA / CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Le lycée propose une exposition aux élèves, en collaboration avec la Région Occitanie. Le but est de sensibiliser les lycéens aux "retours plateaux", dans les cantines.

Le lycée Foch ne badine pas avec le gaspillage alimentaire. En réduisant les déchets des élèves (140 g par plateau, l’an dernier), l’établissement scolaire a baissé de deux tiers son gaspillage ménager.

Une stratégie qui lui a permis de gagner 20 000 € sur la facture. Un gain aussitôt réinvesti dans l’achat de produits bios, pour les lycéens.

Le lycée Foch est aujourd’hui à 5 % des produits bio servis aux élèves (sur un objectif affiché de 20 %). Actuellement, l’établissement met en place une exposition pour encore mieux sensibiliser les scolaires. Une expo réalisée en collaboration avec la région Occitanie. "Au lycée Foch, les gestionnaires, la direction, l’équipe de onze personnes à la cuisine, les assistants scolaires agissent sur les modes de vie des lycéens. L’analyse des goûts, les quantités servies et la gestion optimisée des déchets sont mis en œuvre afin de réduire les déchets", souligne Monique Herment-Bultel, conseillère régionale.

L’action du lycée Foch est en réalité atypique. Deux à trois assistants d’éducation assistent au retour des plateaux pour discuter avec les jeunes. "On leur demande ce qu’ils ont aimé ou pas, pour améliorer les repas", ajoute Albert Fournier, gestionnaire du lycée Foch. "Des opérations coups de poing, comme la présence surprise du chef de l’établissement au retour des assiettes, de la sensibilisation par des affichages, des bacs transparents pour mieux visualiser le gaspillage, sont mis en place", détaille Karine Froment, proviseure à Foch. En contrepartie, les lycéens qui jouent le jeu, en ne jetant quasiment pas d’aliments, ont droit au coupe-file, à la cantine.

Par ailleurs, les déchets alimentaires sont récupérés et recompostés. "L’enjeu principal est de garder la motivation et le suivi, de baisser encore le gaspillage grâce au Salad’bar pour atteindre moins de cinq tonnes soit environ 20 g/plateau et d’augmenter encore la qualité des approvisionnements", explique Karine Froment, proviseur du lycée Foch.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

89000 €

A découvrir bel appartement de type F3 de 85m²! Facilement transformable en[...]

487 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Appartement Calme - Exposit[...]

414 €

RODEZ : T1 Bis mansardé avec une déco contemporaine et prestations de quali[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir