Vie pratique - Conso

Billionaire présente une paire de solaires en or pur 24 carats

  • Billionaire signe une paire de lunettes de soleil en or pur.
    Billionaire signe une paire de lunettes de soleil en or pur. Courtesy of Billionaire / Courtesy of Billionaire
  • Les lunettes de soleil en or pur de Billionaire sont proposées à plus de 14.000€.
    Les lunettes de soleil en or pur de Billionaire sont proposées à plus de 14.000€. Courtesy of Billionaire / Courtesy of Billionaire
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - La marque de mode masculine Billionaire pousse la notion de luxe à l'extrême avec le lancement d'une paire de lunettes de soleil en or pur 24 carats. Une création réalisée sur commande, dans les boutiques Billionaire à travers le monde.

Alors que le printemps s'installe progressivement dans l'Hexagone, et de nombreux pays de la planète, les lunettes de soleil font leur grand retour sur le nez des femmes comme des hommes. Destinées à protéger les yeux des rayons du soleil, elles permettent également d'avoir du style et d'accessoiriser les looks estivaux. En témoigne la multitude de modèles proposés chaque année.

La marque Billionaire se démarque et propose cette année une paire de solaires grand luxe, entièrement confectionnée en or pur 24 carats. Chose rare en matière d'eyewear. La maison ne s'est d'ailleurs pas contentée de décliner la monture de ces lunettes type aviateur en or pur, puisqu'elle a également imaginé des vis et des verres, produits par le fabricant haut de gamme Dalloz, dans ce métal précieux.

Billionaire précise toutefois qu'il ne s'agit pas ici d'une excentricité, arguant que l'or est le meilleur filtre infrarouge parmi l'ensemble des matériaux existants.

Ces solaires positionnées luxe sont uniquement disponibles sur commande dans les magasins Billionaire, avec la possibilité de les customiser et de les personnaliser pour les rendre uniques. La maison annonce toutefois un prix de départ fixé à 12.000£ (environ 14.000€) pour se procurer ces lunettes d'exception.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir