Gastronomie

Le café Divan, une ambassade aveyronnaise, rue de la Roquette à Paris

  • Céline et Mathieu Decruéjouls gardent un lien fort avec l’Aveyron où il a grandi avant de retrouver son épouse à Paris, la « ville de tous les possibles ».
    Céline et Mathieu Decruéjouls gardent un lien fort avec l’Aveyron où il a grandi avant de retrouver son épouse à Paris, la « ville de tous les possibles ». AD / AD
Publié le / Modifié le S'abonner

Avec Céline, sa femme, Mathieu Decruéjouls a posé sa marque sur le Café Divan. Une adresse dynamique et conviviale installée rue la Roquette. Une ambassade pour les Espalionnais de passage à la capitale… Mais pas seulement.

Il l’avoue sans rechigner !  Il n’a jamais su tenir en place. Espalionnais pur jus, Mathieu Decruéjouls est un homme pressé. À la tête du Café Divan, rue de la Roquette à Paris, le quadragénaire ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Et voit la vie en grand. Si rien ne le destinait à cette profession, l’amour de la vie parisienne, puis d’une Parisienne, ont fini de convertir celui qui voilà encore quelques années envisageait sa vie dans la cité de peintres.

Au fournil un temps des trois boulangeries familiales, et après quelques piges dans la restauration chez  les Aveyronnais de Val Thorens et Paris, l’ancien rugbyman plaque tout pour la capitale. Même le Mini Golf, l’adresse des fêtards espalionnais dont il a fait l’acquisition à 29 ans, ne trouve plus grâce à ses yeux. Ce sera Paris et rien d’autre. « Tout bouge ici à une vitesse folle, tout est possible, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit » Et pour qui « n’a pas peur de se lever tôt et de se coucher tard », la douce odeur de la réussite ne plane jamais très loin. Avec sa femme Céline – elle est Parisienne mais a passé tous ses étés à Laguiole –, le couple voit désormais plus grand : « J’ai commencé assez tard à travailler à Paris. Et j’ai pas mal de temps à rattraper ». S’ils préfèrent encore garder le secret, on pourrait retrouver très bientôt Céline et Mathieu à la tête d’une nouvelle brasserie. « Loin du Café Divan et de Bastille », concède le second, mais jamais très éloigné de la philosophie du couple : une approche de la restauration « conviviale, saine et généreuse », où le bon mot le dispute à la bonne chère.

Ambassade du rugby

En attendant un changement - ou pas - de crémerie, l’établissement du couple reste une adresse de choix des Aveyronnais de la capitale. Le Rugby club Espalion Nord Aveyron (RCENA) avec ses 210 licenciés, y a installé son « ambassade » officieuse. En février dernier, une délégation aveyronnaise a choisi le Café Divan pour annoncer la naissance du collectif « Bistrots & Compagnie ». Composé d’anciens joueurs et de supporters installés à Paris, le collectif a pour vocation de soutenir le club, l’école de rugby et de renforcer les liens entre Paris et le Nord Aveyron. Un clin d’œil qu’apprécie « Mansou », fan de rugby et joueur rugueux du RCENA, qui a gardé de cette période un sens aigu de l’accueil et de la convivialité.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

290 €

Bel appartement très lumineux situé au 3ème étage d'une petite copropriété [...]

468 €

Au 2ème étage d'un immeuble en centre ville d'Espalion avec parking à proxi[...]

182700 €

Magnifique maison de caractère d'environ 110 m2 entièrement rénovée avec go[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir