A Mémer, les transports Portal continuent d’aller de l’avant

  • Toute l’équipe administrative et organisationnelle autour de Jacques et Paul Portal et du trophée.
    Toute l’équipe administrative et organisationnelle autour de Jacques et Paul Portal et du trophée. DDM
Publié le

Nominé au titre de "Transporteur de l’année" où il termine dans le dernier carré, et nouveau président de l’Otre Aveyron, Jacques Portal perpétue l’esprit de l’entreprise familiale de Memer, commune de Vailhourles.

Début de semaine à Memer. Le long de l’axe Villefranche-Montauban, la circulation est dense. Dans les bureaux de l’entreprise de transports Portal, comme tous les jours, l’effervescence règne. Il faut dire qu’avec cent cinquante chauffeurs qui sillonnent les routes bien au-delà de l’Hexagone, rien ne doit être laissé au hasard en matière de planification. Optimiser chaque déplacement pourrait, ici, tenir du leitmotiv.

Depuis plus de 80 ans – en 1936, Paul Portal, le grand-père de l’actuel "boss" de la société, débuta dans le transport – l’entreprise n’a eu de cesse de suivre une courbe exponentielle.

D’ailleurs, comme il l’a défendu devant le jury de "L’Officiel des transporteurs", organisateur du challenge du "Transporteur de l’année", c’est bien son histoire familiale qu’il a tenu à mettre en avant. Car, où que l’on soit, où que l’on veuille aller, c’est bien à partir de ses racines que l’on se construit. Au début des années 1990, lorsqu’il succéda à Georges, son père, qui avait conforté l’entreprise de transport en la développant bien au-delà de l’axe Aveyron-Bordeaux, qui jusque-là était son marqueur, Jacques a su la développer en la modernisant.

C’est cela qu’il a défendu, et défend bec et ongles au quotidien. "Dans la profession, nous sommes respectés car nous avons une bonne image et en plus une histoire".

À des années-lumière du fonctionnement parfois anonymes de grands groupes, lui donne priorité à l’humain. "Cela fait partie des valeurs que l’on porte, car il est important que les salariés se sentent bien, là où ils travaillent", opine-t-il. En embuscade, Paul, son fils, qui avec sa sœur Carole a rejoint l’entreprise, est sur la même longueur d’onde lorsqu’il parle "d’harmonisation sociale".

Valorisation des compétences

Avec 160 salariés, dont 138 chauffeurs, "Portal", comme le logo floqué sur les camions le rappelle, ne brûlera pas les étapes. Ce n’est pas dans l’ADN de la maison. L’esprit familial demeure comme un fil rouge. Avec l’intégration de Paul et de Carole, la quatrième génération, c’est bien une nouvelle étape qui se construit. Carole assumant le développement de l’outil informatique et la coordination de l’exploitation activité sec et température. Alors qu’après avoir "un peu conduit, suivi l’exploitation et fait de nombreuses tâches", son frère s’oriente désormais vers la commercialisation.

Après l’acquisition des transports Miquel en 2017 et l’ouverture d’un second bâtiment logistique de 8 000 m² en 2018, des projets suspendus à la croissance de l’entreprise sont dans les tuyaux. Ainsi va pour l’extension du siège à Memer, grâce à l’achat d’une parcelle d’une surface de 14 000 m², et le projet d’ouverture d’un entrepôt logistique à proximité de la métropole régionale Toulouse.

Mais l’investissement humain demeure une priorité. Ainsi, dans le but de compenser les départs à la retraite, par exemple, Jacques Portal a lancé des formations de deux ou trois apprentis conducteurs routiers chaque année, tout en recherchant des personnes en reconversion professionnelle.

Les compétences de chacun peuvent être valorisées par des formations différentes.

La question environnementale n’est pas non plus mise à l’index. Depuis 2012, par exemple, les transports Portal ont fait leur la charte "Objectif CO²" de l’Ademe. Et environ 70 % des véhicules bénéficient de la norme Euro IV, ayant pour but de réduire les émissions de gaz polluants…

L’autre point fort résidant dans la valorisation constante de l’image de la maison. Ainsi les véhicules, reconnaissables grâce à l’unité visuelle, font l’objet de toutes les attentions.

"Mais je suis surtout très fier que mes enfants aient choisi ce métier et que l’aventure des transports Portal puisse continuer en se développant avec le même esprit familial", conclut Jacques.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Vailhourles

330000 €

Cette maison moderne se trouve à quelques kilomètres du petit village de Va[...]

26500 €

Ce terrain constructible de près de 1500 m² est viabilisable. Electricité, [...]

65000 €

Deux belles granges en pierre à rénover se trouvant sur un terrain de 1 170[...]

Toutes les annonces immobilières de Vailhourles
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?